Dix faits en bref sur... les Forces armées canadiennes

  1. La première mission canadienne de maintien de la paix d’envergure a débuté en Égypte le 24 novembre 1956. Depuis, l’engagement du Canada à l’égard des efforts internationaux de maintien de la paix et d’autres missions militaires à l’étranger a été constant et visible. Le Canada a participé à d’autres missions de paix, notamment à Chypre, au plateau du Golan, en ex-Yougoslavie, en Somalie, au Rwanda et au Timor-Oriental.
  2. Il y a environ 65 000 membres de la Force régulière et 25 000 réservistes au sein des forces militaires canadiennes. En 2011, les femmes représentaient environ 15 % des militaires canadiens. Plus de 9 400 d’entre elles servaient dans la Force régulière, et près de 4 800 faisaient partie de la Force de réserve.
  3. Au Canada, le 9 août est désigné Journée nationale des Gardiens de la paix. On a choisi cette date, car en cette journée en 1974, le Canada a subi ses pertes les plus lourdes en un seul incident durant une mission de maintien de la paix. Les neuf gardiens de la paix canadiens qui se trouvaient à bord d’un aéronef de transport canadien aux couleurs des Nations Unies sont morts lorsque leur avion a été abattu par des missiles syriens.
  4. En envahissant le Koweït, l’Iraq a déclenché la première guerre du golfe Persique le 2 août 1990. Plus de 4 000 membres des Forces armées canadiennes ont servi dans la région du golfe Persique en 1990-1991.
  5. Près de 40 000 membres des Forces armées canadiennes ont participé à des opérations de paix multinationales dans les Balkans.
  6. En septembre 1993, les soldats canadiens ont eu leur plus intense échange de coups de feu depuis la guerre de Corée lorsque des membres du Princess Patricia’s Canadian Light Infantry ont été la cible d’un tir nourri de mitrailleuses, de grenades, de canons et d’armes légères dans la « poche de Medak », en Croatie.
  7. Les Forces armées canadiennes exécutent aussi de nombreuses autres fonctions importantes. Citons notamment des opérations de recherche et de sauvetage, des patrouilles de l’espace aérien et des eaux territoriales du Canada, des services d’appui aux opérations antidrogues et des missions de soutien à la suite de désastres naturels. Les Rangers canadiens font partie de la Force de réserve et offrent une présence militaire dans les régions peu densément peuplées du Nord du Canada. Il y a environ 5 000 Rangers canadiens qui fournissent un appui aux opérations nationales.
  8. En 1988, le prix Nobel de la paix a été décerné collectivement aux gardiens de la paix des Nations Unies, en hommage aux efforts déployés au fil des ans pour rétablir la paix dans les pays déchirés par des conflits.
  9. Des soldats canadiens ont été déployés en Afghanistan à la fin de 2001 à l’appui de la résolution adoptée par le Conseil de sécurité des Nations Unies en faveur de l’élimination du terrorisme. Environ 40 000 Canadiens et Canadiennes ont servi dans ce théâtre d’opérations avant que la mission ne prenne fin en mars 2014.
  10. Dans les six dernières décennies, plus de 175 000 militaires canadiens ont participé à des dizaines de missions internationales de paix dans des pays situés aux quatre coins de la planète. De ce nombre, plus de 1 700 personnes ont fait le sacrifice ultime pour défendre la paix et la liberté, et chacune est commémorée dans le Septième Livre du Souvenir - Au Service du Canada.
Date de modification :