Dix faits en bref sur... la Première Guerre mondiale

  1. La Première Guerre mondiale, qui éclata le 4 août 1914, opposait la Triple-Entente (le Royaume-Uni, la France et la Russie) et d’autres pays (dont le Canada et l’Australie) à la Triple-Alliance (l’Allemagne, l’Autriche-Hongrie et l’Italie). Cependant, l’Italie refusa de participer à l’effort de guerre. En mai 1915, elle finit par se ranger du côté du Royaume-Uni et de la France et déclara la guerre contre l’Allemagne et l’Autriche-Hongrie.
  2. Les Canadiens livrèrent leur première grande bataille à Ypres le 22 avril 1915. Le lieutenant-colonel John McCrae écrivit le poème In Flanders Field (Au champ d’honneur) en souvenir d’un ami mort lors de ce premier affrontement.
  3. La bataille de la Somme débuta tôt dans la matinée du 1er juillet 1916. Le 1st Newfoundland Regiment subit des pertes particulièrement lourdes ce jour-là. Des quelque 800 Terre-Neuviens engagés dans ce combat, seulement 68 purent répondre à l’appel le lendemain matin.
  4. La bataille de la crête de Vimy débuta le 9 avril 1917 et se termina quatre jours plus tard. Il s’agissait de la première fois que les quatre divisions du Corps canadien combattaient ensemble en une formation unique. La victoire canadienne à la crête de Vimy est vue comme un tournant dans l’accession du Canada au titre de nation.
  5. Les Canadiens participèrent à la bataille de Passchendaele d’octobre à novembre 1917. Dans un coin boueux de la Belgique, ils surmontèrent des épreuves quasi inimaginables pour capturer ce village stratégique.
  6. Plus de 2 800 infirmières militaires canadiennes servirent au sein du Corps de santé de l’Armée canadienne.
  7. Environ 4 000 Canadiens d’origine autochtone s’enrôlèrent pendant la guerre. Ce chiffre représentait presque le tiers des hommes autochtones physiquement aptes à servir.
  8. Environ 70 Canadiens se virent décerner la Croix de Victoria pour leurs actes de bravoure exceptionnelle accomplis en présence de l’ennemi pendant la Première Guerre mondiale.
  9. Plus de 650 000 hommes et femmes du Canada et de Terre-Neuve servirent pendant la Première Guerre mondiale. Plus de 66 000 d’entre eux consentirent le sacrifice ultime et plus de 172 000 furent blessés.
  10. Les combats cessèrent le 11 novembre 1918, date de la signature de l’Armistice. La signature du Traité de Versailles mit officiellement fin à la guerre en 1919.
Date de modification :