Dix faits en bref sur... Le poème In Flanders Fields

  1. Le lieutenant-colonel John McCrae était le médecin de l’armée canadienne qui a écrit le célèbre poème In Flanders Fields, connu aussi dans sa version française Au champ d’honneur.
  2. John McCrae est né à Guelph, en Ontario, le 30 novembre 1872.
  3. Il a fréquenté l’école de médecine de l’Université de Toronto. Il aimait écrire, et certains de ses poèmes et de ses nouvelles ont été publiés dans diverses revues. Il a obtenu son diplôme en 1898.
  4. Il a commandé une batterie de l’Artillerie de campagne canadienne durant la guerre d’Afrique du Sud.
  5. McCrae avait 41 ans lorsque la Première Guerre mondiale a éclaté, en 1914. Il s’est enrôlé et a été nommé chirurgien au sein de la première brigade de l’Artillerie de campagne canadienne.
  6. En avril 1915, McCrae a été cantonné à Ypres, en Belgique, dans la région appelée la Flandre.
  7. Le 2 mai 1915, un ami de McCrae, le lieutenant Alexis Helmer, a été tué au combat et inhumé dans une tombe de fortune. Les coquelicots sauvages commençaient déjà à fleurir à travers les croix de bois placées sur les tombes, ce qui l’a inspiré à écrire le poème In Flanders Fields le jour suivant.
  8. Le poème In Flanders Fields a été publié pour la première fois dans le magazine anglais Punch, en décembre 1915. En quelques mois, ce poème allait devenir le symbole des sacrifices consentis par tous les combattants de la Première Guerre mondiale.
  9. John McCrae est décédé le 28 janvier 1918, des suites d’une maladie, et est enterré au cimetière de Wimereux, près de Boulogne, en France.
  10. Aujourd’hui, des gens de partout dans le monde continuent de réciter ce célèbre poème, dont l’adaptation française la plus connue est l’œuvre de Jean Pariseau.
Date de modification :