Médaille canadienne du volontaire

Médaille canadienne du volontaire

Médaille canadienne du volontaire

Collaborateurs

Contexte

La Médaille canadienne du volontaire (MCV) a été créée le 22 octobre 1943.

Admissibilité et critère

La MCV est décernée aux personnes de n’importe quel grade de la Marine, de l’Armée ou des Forces aériennes canadiennes qui se sont portées volontaires en vue de servir dans les forces actives et qui ont servi honorablement pendant 18 mois entre le 3 septembre 1939 et le 1er mars 1947.

Depuis le 6 juin 2003, les membres et gendarmes de réserve de la Gendarmerie royale du Canada qui se sont portés volontaires durant la Seconde Guerre mondiale sont admissibles à la Médaille canadienne du volontaire.

Description

Il s’agit d’une médaille circulaire en argent de 1,42 po de diamètre. La médaille est rattachée à une agrafe droite par un minuscule anneau enfilé dans un petit anneau solidaire de la partie supérieure de la médaille.

Sur l’avers de la médaille, sept personnages dans un défilé représentent les hommes et les femmes de l’Armée, de l’Aviation, de la Marine et du Service infirmier, avec sur le pourtour l’inscription « 1939 CANADA 1945 VOLUNTARY SERVICE VOLONTAIRE ».

Le revers montre les armoiries du Canada, sur fond uni.

Le ruban de 1,25 po de largeur est composé d’une bande centrale bleu roi de 0,5 po de largeur, flanquée de part et d’autre de deux bandes d’égale largeur écarlate et vert foncé. Le ruban a été décerné pendant la guerre, et la médaille après la guerre.

Barrette(s)

Une barrette d’argent (souvent appelée une agrafe) chargée en son centre d’une feuille d’érable a été décernée en reconnaissance de 60 jours de service à l’extérieur du Canada. En tenue non officielle, une feuille d’érable en argent est portée sur le ruban.

La barrette de Hong Kong a été décernée à ceux et celles qui ont participé à la bataille de Hong Kong, entre le 8 et le 25 décembre 1941. Elle est portée sur le ruban de la Médaille canadienne du volontaire.

La barrette du Bomber Command est décernée aux vétérans canadiens, qui, indépendamment de leur grade ou de leur rôle, ont servi un minimum d’un jour avec le Bomber Command entre le 3 septembre 1939 et le 8 mai 1945 (jour de la Victoire en Europe). Compte tenu du fait que les succès du Bomber Command commencèrent sur le sol pour se concrétiser dans le ciel au-dessus de la Forteresse de l’Europe, tous les vétérans canadiens du Bomber Command qui ont reçu la Médaille canadienne du volontaire, indépendamment de leur grade ou de leur rôle, sont admissibles à cette distinction.

La barrette de Dieppe a été décernée à ceux qui avaient participé au raid de Dieppe, le 19 août 1942. Elle est portée sur le ruban de la Médaille canadienne du volontaire.

Une barrette en argent conçue pour être agrafée au ruban de la Médaille canadienne du volontaire porte le mot DIEPPE en relief sur fond texturé. Au-dessus de l'inscription, la barrette est chargée d'une ancre surmontée d'un aigle et d'une mitraillette Thompson. Le motif a été conçu en consultation avec l'Association des anciens combattants et prisonniers de guerre de Dieppe.

Date de modification :