Médaillon des Forces canadiennes pour service distingué

Collaborateurs

Contexte

Le Médaillon des Forces canadiennes pour service distingué est décerné par le Chef d’état-major de la Défense (CEMD), au nom des Forces armées canadiennes (FAC), en reconnaissance de services distingués ou exceptionnels accomplis par des personnes autres que des militaires en service actif ou par des groupes civils.

Admissibilité et critère

Distinction décernée pour un service de qualité exceptionnellement élevée, généralement sur une longue période, qui est particulièrement utile à l’ensemble des FAC.

Seul le service non militaire, c'est-à-dire le service rendu par quelqu'un qui n'est pas membre en service actif des FAC ou des forces armées d'un autre pays, est pris en considération pour l'attribution de cette récompense.

Les citoyens canadiens et étrangers peuvent recevoir cette récompense même s'ils ne travaillent pas au ministère de la Défense nationale (MDN) ou dans un autre ministère ou organisme fédéral canadien.

Les membres de la Réserve supplémentaire des FAC sont admissibles à ce prix en reconnaissance de services non-militaires.

Le personnel détenant une nomination honorifique ne sont pas admissibles au Médaillon des Forces canadiennes pour service distingué, mais peuvent cependant être considéré pour une  Mention élogieuse décernée par le CEMD ou par le commandement.

L’exécution, par des civils, d’un acte ou d’une activité spécifique, dépassant les exigences des fonctions normales et d’une durée limitée, pourrait plutôt être reconnue par la Mention élogieuse du CEMD.

Description

Un médaillon à douze côtés de ton argenté, dont la distance entre deux pointes opposées est égale à 76 mm, portant à l'avers les symboles superposés des trois services : l'ancre, les épées croisées et l'aigle en vol, surmontés de la couronne royale, le tout superposé à quatre feuilles d'érable à l'intérieur d'un cercle en relief. Au bord du médaillon, apparaissent, entre les branches des feuilles de laurier, les inscriptions « DISTINGUISHED SERVICE » et « SERVICE DISTINGUÉ ».

Le revers affiche une couronne de feuilles de laurier et d'érable sur tout le périmètre, ce qui dégage le centre pour la gravure du nom du récipiendaire.

Le médaillon est accompagné d'un parchemin gaufré d'or, qui porte l’insigne des Forces armées canadiennes, le nom du récipiendaire ainsi qu'une citation appropriée, et qui est signé de la main du CEMD et d’une épinglette.

 

Barrette(s)

Sans objet

Port de L'insigne

Une épinglette accompagne les attributions individuelles du Médaillon des Forces canadiennes pour service distingué.

Initiales

Sans objet

Notes Historiques

Le Médaillon des Forces canadiennes pour service distingué a été conçu à l’instigation du Chef d’état-major de la Défense, le Général Gérald Charles Édouard Thériault, CMM, CD. Le médaillon a éventuellement été créé par son successeur, le Général Paul David Manson, OC, CMM, CD, en 1987 et le premier octroi a été approuvé en 1989.

Le 1er janvier 2010, le médaillon a été modifié à une nouvelle forme telle que décrite plus haut, empruntant l’allure de la Mention élogieuse à l’intention des unités des Forces canadiennes, un médaillon doré de douze cotés créée en 1980.

Originalement, le médaillon prenait la forme d’une plaque rectangulaire mesurant 70 mm de largeur sur 75 mm de longueur avec une finition de bronze. Il portait à l’avers, près de la partie supérieure au centre, les symboles superposés des trois services des Forces armées canadiennes : l’ancre, les épées croisées et l’aigle en vol, surmontés de la couronne royale, le tout à l’intérieur d’un cercle en relief, dont le fond était émaillé bleu royal. Sur les deux côtés du cercle, se trouvaient quatre feuilles d’érable. Au-dessous, on trouvait les inscriptions « PRESENTED TO » et « PRÉSENTÉ À », un espace pour graver le nom du récipiendaire, et l’inscription « DISTINGUISHED SERVICE DISTINGUÉ » avec des branches de laurier sur chaque côté. Le revers du médaillon restait vierge. Auparavant, ce médaillon était présenté accompagné d’un parchemin qui reprenait les éléments de l’insigne garni d’or, comportait une citation qui précisait la nature du service rendu et la signature du CEMD. En janvier 2010 on a remplacé ce parchemin avec celui décrit plus haut.  Depuis 2015, une épinglette accompagne le médaillon depuis que sa forme a été modifiée le 1er janvier 2010.

Date de modification :