Insigne du service général

Service général

Insigne du service général

Collaborateurs

Admissibilité et critère

Le vendredi 29 mars 1940, l'administrateur en conseil du Canada, W. Duff, a signé le décret CP¬1022, portant création de l'insigne de service de guerre de la classe «Service», destiné aux membres de la Marine, de l'Armée ou de l'Aviation du Canada qui s'étaient déclarés disposés à servir (ou qui s'étaient enrôlés afin de servir) dans l'une quelconque de ces forces armées en service actif à l'extérieur du Canada et à l'étranger durant la guerre et qui avaient honorablement cessé de servir en service actif :

  1. après au moins trois mois de service continu payé;
  2. en raison d'une incapacité physique.

Description

L'insigne devait être un gros bouton de métal blanc de 1 3/8 po de hauteur sur 7/8 po de largeur (35 mm sur 22 mm) avec une tige et un bouton de fixation, chargé en chef d'une couronne au-dessus d'un panneau frappé du numéro matricule, lui-même au-dessus d'un écu portant trois feuilles d'érable en émail rouge sur une même tige, avec l'Union Jack dans le champ supérieur gauche et un tourteau bleu chargé de trois fleurs de lis d'or dans le coin supérieur droit, et au bas un listel portant le mot SERVICE; le revers portait en relief la légende PENALTY FOR MISUSE 500 DOLLARS OR SIX MONTHS IMPRISONMENT.

Une deuxième version de l’insigne incluait un écu argenté et trois feuilles d’érable unies sur une même tige, surmontés d’une couronne, et les mots SERVICE GÉNÉRAL étaient inscrits sur un listel à la base. Un numéro de série avait été frappé sur le revers qui porte en relief la légende PENALTY FOR MISUSE 500 DOLLARS OR SIX MONTHS IMPRISONMENT. Dans une troisième version, la tige de bouton a été remplacée par une épingle.

Date de modification :