Croix de Victoria (V.C.)

Croix de Victoria.  Une croix pattée de 1,375 pouce au fini brun foncé

Croix de Victoria (V.C.)

Collaborateurs

Contexte

Cette décoration a été créée le 5 février 1856 et décernée rétroactivement à 1854. Elle a été décernée pour la première fois à un Canadien en février 1857; le récipiendaire était le lieutenant Alexander Dunn, qui avait participé à la charge de la Brigade légère.

Admissibilité et critère

La Croix de Victoria est décernée pour un acte de bravoure remarquable, pour un acte de vaillance ou d'abnégation audacieux ou extraordinaire, ou pour un dévouement extrême à son devoir en présence de l'ennemi.

Description

Une croix pattée de 1,375 po au fini brun foncé, faite du métal de canons pris aux Russes pendant la Guerre de Crimée. Pour montage, une barrette droite ornée de feuilles de laurier à fente intégrale pour le ruban porte au centre de son bord inférieur un V fixé par un petit chaînon à un oeillet en demi-cercle intégré à la branche supérieure de la croix.

L’avers montre la couronne royale coiffée d'un lion gardant. Sous la couronne, un listel portant l'inscription FOR VALOUR.

Sur le revers la bordure est en relief et la date de l'acte reconnu par la Croix est gravée dans un cercle lui aussi en relief.

Le ruban cramoisi a 1,5 po de largeur. En petite tenue, une croix miniature est portée sur le ruban. Jusqu'en 1918, le ruban était bleu foncé pour les récipiendaires de la Marine. Le seul récipiendaire canadien de la V.C. à porter ce ruban bleu fut le matelot de 2e classe William Hall, RN.

Barrette(s)

Une barrette est décernée pour des actes de bravoure subséquents. Aucune des trois barrettes décernées ne l'a été à un Canadien.

Notes Historiques

Date de modification :