Mémorial virtuel de guerre du Canada

Charles David Fisher

À la mémoire du
Soldat
Charles David Fisher
15 août 1917

Service militaire :

Numéro matricule :
22735
Âge :
23
Force :
Armée
Unité :
Canadian Infantry (Central Ontario Regiment)
Division :
15th Bn.

Renseignements additionnels :

Né(e) :
le 5 novembre 1894

Fils de Charles Frederick et Mary Ellen Fisher, de Rollingdam, Charlotte Co., Nouveau-Brunswick.

Inscription commémorative sur la page 237 du Livre du Souvenir de la Première Guerre mondiale. Commander une copie de cette page.

Information sur le lieu d’inhumation :

Cimetière :
MÉMORIAL DE VIMY Pas de Calais, France
Information sur la sépulture :
N/A
Emplacement :
L'hommage le plus impressionnant que le Canada a rendu à ceux de ses citoyens qui ont combattu et donné leur vie au cours de la Première Guerre mondiale, a trouvé son expression concrète dans le Monument Commémoratif du Canada à Vimy, qui surplombe majestueusement la plaine de Douai du sommet de la crête de Vimy, à environ huit kilomètres au nord-est d'Arras. Le Monument représente un hommage à tous ceux qui ont combattu pour leur pays durant ces quatre années de guerre et, en particulier, à ceux qui ont donné leur vie. Sur le socle du Monument, sont gravés dans la pierre, en français et en anglais, les mots suivants :
À LA VAILLANCE DE SES FILS PENDANT LA GRANDE GUERRE, ET EN MÉMOIRE DE SES SOIXANTE MILLE MORTS, LE PEUPLE CANADIEN A ÉLEVÉ CE MONUMENT
Sur les parois du Mémorial sont inscrits les noms de plus de 11 000 soldats canadiens «manquant à l'appel et présumés morts» en France. Le terrain du parc de ce champ de bataille, d'une superficie de 91,18 hectares, «est un don de la nation française au peuple canadien», comme l'indique une plaque à l'entrée du Mémorial. La construction de cet ouvrage gigantesque commença en 1925; onze ans plus tard, le 26 juillet 1936, le roi Édouard VIII dévoilait le Mémorial de Vimy. Le parc qui entoure le Mémorial est l'oeuvre d'experts en horticulture. Une multitude d'arbres et d'arbustes du Canada y ont été plantés pour rappeler les forêts et les bois canadiens. Autour du Mémorial, au-delà des coteaux verdoyants qui y mènent, s'étendent des parcs boisés. À la vue des tranchées et des tunnels parfaitement restaurés, le visiteur peut imaginer l'énorme tâche que le Corps canadien dut accomplir ce matin historique, il y a bien des années. Le 3 avril 2003, le gouvernement du Canada a désigné le 9 avril de chaque année comme étant la journée nationale du souvenir de la bataille de la crête de Vimy.

Les renseignements suivants sont gracieusement fournis par la Commission des sépultures de guerre du Commonwealth. (site disponible en anglais seulement)

Collection numérique

Envoyez-nous vos images
  • Photo de Charles David Fisher
  • États de Service
  • États de Service
  • Badge
  • Badge
  • Mémorial – La Colline 70 mémorial, érigé par le projet commémoratif du 15e Bataillon et la ville de Bénifontaine, a été dévoilé le 22 Septembre 2012. Le mémorial commémore les actions de la CEC 15e Bataillon, qui était sur l'extrême flanc gauche de l'assaut canadien sur la côte 70, le 15 Août 1917 et à la mémoire des membres du bataillon qui est tombé pendant la mission. Le monument se trouve sur ce qui était alors connu sous le nom Bois Hugo, dont le bataillon agressé, capturé et retenu contre répétées contre-attaques allemandes. "

Photo soumise par l'équipe du projet Bataillon Memorial 15.

Photo submitted by the 15th Battalion Memorial Project Team.

Dileas Gu Brath
  • Inscription – Son nom tel qu'il est inscrit sur le monument commémoratif de Vimy (2010). Plus de 11,000 Canadiens déchus qui n'ont pas de lieu de sépulture connue en France, sont honorés sur ce mémorial. Puissent-ils ne jamais être oubliée. (J. Stephens)
  • Mémorial de Vimy

En apprendre plus sur le Mémorial virtuel de guerre du Canada

Pour en savoir plus, visitez notre page d'aide. Si vous avez des questions ou des commentaires concernant les renseignements contenus dans ce répertoire, envoyez-nous un courriel à VAC.CVWM-MVGC.ACC@vac-acc.gc.ca ou appelez-nous.

Date de modification :