Mémorial virtuel de guerre du Canada

John McCrae

À la mémoire du
Lieutenant-colonel
John McCrae
28 janvier 1918
Boulogne, France

Service militaire :

Âge :
45
Force :
Armée
Unité :
Service de santé de l'armée canadienne
Division :
No. 3 (McGill) Canadian General Hospital
Mention(s) élogieuse(s) :

Médaille de la Reine pour L'Afrique du Sud, Étoile de 1914-1915, Médaille de guerre britannique, Médaille de la Victoire.

Renseignements additionnels :

Né(e) :
le 30 novembre 1872 Guelph, Ontario

John McCrae était le deuxième fils du lieutenant-colonel David McCrae et de Janet Simpson Eckford McCrae. Il avait une soeur, Geills, ainsi qu'un frère, Tom.

John McCrae a commencé à écrire des poèmes pendant qu'il était étudiant au Guelph Collegiate Institute. Dès l'adolescence, il s'est aussi intéressé à la vie militaire. À 14 ans, il se joignait au Highland Cadet Corps et à 17 ans, il s'enrôlait dans la batterie de campagne de la milice commandée par son père.

La veille de la composition de son illustre poème, il perdit au cours des combats un de ses meilleurs amis qui fut inhumé dans une tombe de fortune marquée d'une simple croix de bois. Les coquelicots sauvages commençaient déjà à fleurir à travers les croix de bois placées sur les tombes. Incapable de porter secours à cet ami ni à aucun autre soldat tombé au champ, John McCrae se fit leur porte-parole dans son poème. Ce fut l'avant-dernier poème qu'il écrivit.

Le 28 janvier, après avoir été malade durant cinq jours, il rendit l'âme des suites d'une pneumonie et d'une méningite. Le jour où il est tombé malade, il apprit qu'il avait été nommé consultant médical de la Première armée britannique, le premier Canadien à recevoir un tel honneur.

Inscription commémorative sur la page 454 du Livre du Souvenir de la Première Guerre mondiale. Commander une copie de cette page.

Information sur le lieu d’inhumation :

Cimetière :
CIMETIÈRE COMMUNAL DE WIMEREUX Pas de Calais, France
Information sur la sépulture :
IV. H. 3.
Emplacement :
Wimereux est une petite ville située à 5 kilomètres environ au nord de Boulogne. À partir de Boulogne, prenez la route A16 qui mène à Calais et sortez à l'intersection 4. Prenez la route qui mène à Wimereux (D242), au nord, sur 2 kilomètres environ jusqu'au carrefour giratoire. Juste après le carrefour giratoire, prenez le premier virage à gauche. Le cimetière se trouve à gauche sur cette route, à 200 mètres environ. Les sépultures de guerre du Commonwealth se trouvent au fond du cimetière communal.

Les renseignements suivants sont gracieusement fournis par la Commission des sépultures de guerre du Commonwealth. (site disponible en anglais seulement)

Collection numérique

Envoyez-nous vos images
  • Mémorial
  • Le poème « In Flanders Fields » – Au champ d'honneur, les coquelicots
Sont parsemés de lot en lot
Auprès des croix; et dans l'espace
Les alouettes devenues lasses
Mêlent leurs chants au sifflement
Des obusiers.
Nous sommes morts,
Nous qui songions la veille encor'
À nos parents, à nos amis, 
C'est nous qui reposons ici,
Au champ d'honneur.
À vous jeunes désabusés,
À vous de porter l'oriflamme
Et de garder au fond de l'âme
Le goût de vivre en liberté.
Acceptez le défi, sinon
Les coquelicots se faneront
Au champ d'honneur.
(Adaptation signée Jean Pariseau, CM, CD, D. ès L. (histoire).
Le poème « In Flanders Fields » a éte publié pour la première fois dans le magazine anglais Punch, en décembre 1915. En quelques mois, ce poème allait devenir le symbole des sacrifices consentis par tous les combattants de la Première Guerre mondiale. Aujourd'hui encore, on continue à le réciter lors des cérémonies du jour du Souvenir tenues au Canada et ailleurs dans le monde.
  • Photo de la famille McCrae – John McCrae à gauche, avec sa mère, son frère Tom et sa soeur Geills (photo : Maison McCrae)
  • John McCrae – Né à Guelph, en Ontario, le 30 novembre 1872, John McCrae était le deuxième fils du lieutenant-colonel David McCrae et de Janet Simpson Eckford McCrae.
  • La lecture – La lecture était l'un des passe-temps préférés de John McCrae. (photo : Maison McCrae)
  • Bonfire – John McCrae en France avec son cheval, Bonfire, (photo : Maison  McCrae).  Il a emmené avec lui un cheval nommé Bonfire, un cadeau d'un ami.  Plus tard, John McCrae a envoyé à ses jeunes neveux et nièces des lettres qu'il prétendait être écrites par Bonfire et signées avec l'empreinte d'un sabot.
  • Bonneau – John McCrae et son chien Bonneau en France (photo : Archives nationales du Canada, C46284).  Bonneau était un autre de ses compagnons et avait aussi été victime de guerre, qui avait adopté John McCrae comme son meilleur ami.
  • La fleur du souvenir – John McCrae a au moins eu la satisfaction de savoir de son vivant que son poème avait connu du succès. Peu après sa publication, il est rapidement devenu le poème le plus populaire de la Première Guerre mondiale. On l'a même traduit dans plusieurs langues et on s'en est servi sur d'immenses panneaux-réclame pour faire la promotion des premières Obligations de la victoire en 1917. Les objectifs de cette campagne d'achat d'obligations, qui visait à recueillir 150 millions de dollars, ont été largement dépasses car elle a recueilli 400 millions de dollars.
Vu la popularité du poème, on a adopté le coquelicot comme fleur du souvenir aux morts de guerre en Grande-Bretagne, au Canada, en France, aux États-Unis et dans d'autres pays du Commonwealth.
  • Le Musée McCrae et monument commémoratif – La maison de John MCCrae et de sa famille à Guelph (Ontario) a été conservée et est maintenant un musée. Un jardin souvenir où se trouve un monument commémoratif est ouvert au public (photo : Ken Barton).
  • Médailles – Gauche á droit :  Médaille de la Reine pour L'Afrique du Sud, Étoile de 1914-1915, Médaille de la Victoire, Médaille de guerre britannique.  Les médailles dans ce photo font part de la collection des médailles militaires Canadiennes et Décorations dans le site Web d'Anciens Combattants Canada.
  • Attestation Paper (front) – Lieutenant Colonel John McCrae est né à Guelph, Ontario, le 30 novembre, 1872.
  • Attestation Paper (back)
  • Pierre tombale – Sépulture de John McCrae en France.
  • Cimetière communal de Wimereux
  • Roulement d'honneur
  • Photo de John McCrae
  • Plaque commémorative – Cette plaque est dédiée au lieutenant Alexis Helmer, dont le décès a inspiré le poème « Au champ d¿honneur ».
  • Coupure de presse
  • Plaque commémoratif
  • Pierre tombale
  • Photo of John McCrae
  • Monuement
  • Vitrail
  • Plaque
  • Coupre de presse
  • Mémorial
  • Mémorial – Cette statue est située sur l'île Green, le long de la Promenade Sussex, à Ottawa, en Ontario.
  • Boezinge, Ypres, Belgium
  • Mémorial

En apprendre plus sur le Mémorial virtuel de guerre du Canada

Pour en savoir plus, visitez notre page d'aide. Si vous avez des questions ou des commentaires concernant les renseignements contenus dans ce répertoire, envoyez-nous un courriel à VAC.CVWM-MVGC.ACC@vac-acc.gc.ca ou appelez-nous.

Date de modification :