Les sacrifices et les réalisations

Deux anciens combattants autochtones de la guerre de Corée : le soldat Lloyd Michon et le soldat Fred Young, tous deux de Lake Nipigon, en Ontario. (Lloyd Michon)

L'entente sur l'armistice en Corée fut signée le 27 juillet 1953. Pendant un peu plus de trois ans, les diverses forces des Nations Unies avaient avancé, battu en retraite et tenu bon. Elles avaient enduré les rigueurs extrêmes du climat coréen et composé avec des terrains particulièrement difficiles en passant par des côtes abruptes et des rizières marécageuses.

On ne sait pas combien d'Autochtones furent tués au combat en Corée. Plus de 500 Canadiens perdirent la vie par suite de la guerre.

Nombre d'autres anciens combattants de la guerre de Corée, y compris Ted Jamieson et Ronald Lowry, choisirent de rester dans les Forces canadiennes. Pour des hommes comme eux, la tradition devint une carrière.

Date de modification :