Sélection de la langue


Recherche sur veterans.gc.ca

3.1.3 Précision des rôles et des responsabilités

Les rôles et les responsabilités des GESC en ce qui a trait aux attentes et sur le lien qui existe entre leur rôle et celui des spécialistes régionaux n’est pas clair.  Les rôles et les responsabilités précisés dans la description de travail des GESC semblent chevaucher ceux des spécialistes régionaux.  Par exemple, une des activités clés des GESC est de surveiller, de conseiller et d’aider les membres des ESC à déterminer les interventions pertinentes.  Certains GESC interprétaient cette activité par rapport aux interventions du plan d’intervention, mais l’activité pourrait également rejoindre le rôle du spécialiste régional d’offrir une orientation fonctionnelle sur les plans d’intervention des participants au programme de réadaptation.

De plus, le BD de Québec avait un poste de spécialiste en soins cliniques dont la fonction était d’appuyer les gestionnaires de cas dans leur rôle de planification et de gestion de cas.  Le personnel du BD de Québec a jugé le poste de spécialiste en soins cliniques utile.  Ces postes n’ont pas encore été établis dans les BR d’Halifax et d’Edmonton, mais certains GESC étaient d’avis que c’était leur rôle d’offrir ce type d’orientation et mettent en doute le rôle des spécialistes en soins cliniques.

Le rôle des GESC et le rôle des spécialistes régionaux doivent être clarifiés de sorte à bien utiliser les ressources des GESC et des spécialistes régionaux.  Il faudrait également établir des critères ou des éléments déclencheurs pour aider les GC à déterminer quand consulter un spécialiste régional.

Auparavant, les GC travaillaient de concert avec les ASC à la prestation des services et des avantages aux bénéficiaires dont étaient chargés les GC.  Suite à un changement de philosophie, les ASC et les GC travaillent maintenant de façon indépendante à des charges de travail distinctes – les GC à des tâches de gestion de cas et les ASC à des tâches autres que la gestion de cas.  Le changement vers des charges de travail différentes a laissé de l’incertitude quand au rôle du GC comparativement à celui de l’ASC et a mené les GC à exécuter des tâches administratives plutôt que des tâches de service direct.

Le rôle d’agent des services administratifs du district (ASAD) n’est pas plus clair.  La description de travail du personnel du BD est générale et la description de travail de l’ASAD inclut la communication avec les participants ou les professionnels de la santé pour recueillir, clarifier ou vérifier l’information nécessaire au soutien des programmes d’ACC, etc.  La différence entre le rôle de l’ASAD et celui de l’ASC n’est pas claire.  La description de travail est large en ce qui concerne les responsabilités de l’ASAD, et il faut clarifier les responsabilités et les rôles individuels à l’échelle des BD.

Les rôles et les responsabilités doivent être définis et communiqués clairement à ceux qui sont chargés de l’exécution des objectifs de l’organisation.  Si les rôles et les responsabilités sont précis, les employés connaissent leurs limites et savent où trouver l’expertise requise à la prise de décision.  Des rôles et des responsabilités qui manquent de précision peuvent mener à la prise de décisions non éclairées, à l’utilisation inefficace des ressources et à un contrôle inadéquat.

R2 Il est recommandé à la directrice générale, Gestion des programmes et de la prestation des services, de revoir et de clarifier les rôles et les responsabilités du personnel de district et des experts régionaux et de communiquer les résultats au personnel concerné. (Essentiel)

Réponse de la direction

La direction accepte la recommandation.

Cette mesure a été définie dans le plan de transformation relatif à la gestion de cas et elle est un livrable prioritaire.

Un rapport sur l’établissement de contrats avec des professionnels de la santé a été produit et on y recommande notamment la révision des rôles et des responsabilités.  La phase II du projet commencera au quatrième trimestre de 2010‑2011.

Plan d’action de la direction

  1. Mesures correctrices à prendre
    • Approbation du rapport « Contracting for Health Professionals ».
  2. BPR (Bureau de première responsabilité)
    • Gestion des programmes et de la prestation des services – Gestion des contrats
  3. Date cible
    • Février 2011
  4. Mesures correctrices à prendre
    • Mise à jour des rôles et des responsabilités des professionnels de la santé retenus par contrat.
  5. BPR (Bureau de première responsabilité)
    • Gestion des programmes et de la prestation des services – Gestion des contrats
  6. Date cible
    • Mars 2011
  7. Mesures correctrices à prendre
    • Examiner les fonctions principales des postes nationaux et régionaux et des postes aux bureaux de district, y compris les rôles et les responsabilités (incluant les professionnels de la santé).
  8. BPR (Bureau de première responsabilité)
    • Gestion des programmes et de la prestation des services – Gestion de programmes/Médecin national
  9. Date cible
    • Juin 2011
  10. Mesures correctrices à prendre
    • Diffuser l’information sur les principales fonctions des postes nationaux et régionaux et des bureaux de district au personnel concerné.
  11. BPR (Bureau de première responsabilité)
    • Gestion des programmes et de la prestation des services
  12. Date cible
    • Juin 2011
Date de modification :