Sélection de la langue


Recherche sur veterans.gc.ca

3.1.8 Gestion du risque

La politique du Secrétariat du Conseil du Trésor (SCT) sur la gestion du risque stipule que les pratiques efficaces de gestion du risque garantissent la continuité du fonctionnement du gouvernement.  Puisque les risques sont intrinsèques à toutes les opérations du gouvernement, la bonne gestion d’une activité ministérielle comme la prestation des programmes et services d’ACC dans un BD est dépendante de l’adoption d’une stratégie efficace et documentée de gestion du risque, y compris la définition et l’évaluation des risques associés à l’activité et de l’élaboration de stratégies pertinentes d’atténuation des risques.

Selon les directives du Conseil du Trésor, une stratégie intégrée du risque est un processus continu, proactif et systématique visant la gestion et la communication du risque du point de vue de l’organisation entière.  Elle consiste également à prendre des décisions stratégiques qui contribuent à l’atteinte de l’ensemble des objectifs organisationnels d’une entité.

Au moment de la vérification, il n’existait aucune stratégie documentée de gestion du risque dans les BD d’Edmonton et d’Halifax.  Bien que le plan intégré des ressources humaines et des activités définissait certains risques associés à l’atteinte des objectifs organisationnels, il était d’envergure régionale plutôt que spécifique au BD.  Les BD d’Edmonton et d’Halifax ont des risques qui leur sont propres.  Une évaluation du risque doit être documentée et doit guider les processus de gestion du risque à l’AC et à l’échelle régionale.  Une stratégie locale de gestion du risque contribuera à la stratégie nationale de gestion du risque et à une approche coordonnée.  Il ne suffit pas qu’une organisation atteigne ses objectifs à l’échelle locale.  Il doit y avoir collaboration à l’échelle nationale.  De même, les districts doivent connaître la capacité de risque du Ministère afin de s’assurer qu’ils œuvrent dans les limites de tolérance.

Bien que la vérification ne visait que les bureaux de district d’Halifax et d’Edmonton, les vérificateurs se doutent que la situation est semblable dans d’autres unités du Ministère. Le Ministère prépare une approche de gestion du risque plus robuste et prend des mesures pour améliorer le régime de gestion du risque à ACC.

R8 Il est recommandé aux directeurs de secteur des bureaux de district d’Halifax et d’Edmonton d’établir et de consigner une stratégie locale de gestion du risque afin de cerner, de documenter et de gérer efficacement les risques auxquels leurs bureaux doivent faire face.  Ces stratégies serviront de guide aux stratégies régionales et nationales et feront en sorte que la haute direction est informée des risques auxquels les bureaux de district doivent faire face. (Essentiel)

Réponse de la direction

La direction convient qu’il faille élaborer et documenter une stratégie locale de gestion du risque spécifique à la prestation des services aux clients.  Cependant, elle est d’avis que la stratégie de gestion du risque doit être élaborée en se guidant sur les stratégies régionale et nationale.  L’équipe de gestion de l’Atlantique n’a reçu la formation et les conseils sur la philosophie de gestion du risque que le 19 janvier 2011, c.-à-d. longtemps après la vérification et l’évaluation du BD d’Halifax.  L’équipe de gestion de l’Ouest recevra sa formation et des conseils sur la gestion de cas en mars 2011.  La direction convient que le rapport doit être fondé sur les principes de gestion du risque du Conseil du Trésor.

Plan d’action de la direction

  1. Mesures correctrices à prendre
    • Consulter l’AC sur la démarche, la méthode ou le modèle approuvé de gestion du risque à utiliser au Ministère.
  2. BPR (Bureau de première responsabilité)
    • AC/région de l’Atlantique et de l’Ouest/BD d’Halifax et d’Edmonton
  3. Date cible
    • Février 2011
  4. Mesures correctrices à prendre
    • Examiner, évaluer et consigner les risques auxquels doit faire face le BD.
  5. BPR (Bureau de première responsabilité)
    • BD d’Halifax et d’Edmonton
  6. Date cible
    • Mai 2011
  7. Mesures correctrices à prendre
    • Produire un rapport d’état.
  8. BPR (Bureau de première responsabilité)
    • BD d’Halifax et d’Edmonton
  9. Date cible
    • Juin 2011
  10. Mesures correctrices à prendre
    • Présenter le rapport d’état au directeur général régional (DGR) (faire ensuite les changements demandés).
  11. BPR (Bureau de première responsabilité)
    • BD d’Halifax et d’Edmonton
  12. Date cible
    • Juillet 2011
  13. Mesures correctrices à prendre
    • Communiquer la stratégie de gestion du risque aux employés.
  14. BPR (Bureau de première responsabilité)
    • BD d’Halifax et d’Edmonton
  15. Date cible
    • Septembre 2011
Date de modification :