Sélection de la langue


Recherche sur veterans.gc.ca

1.0 Introduction

Cette évaluation porte sur la Clinique de traitement en résidence des traumatismes liés au stress opérationnel (CTRTSO, ci-après appelée la CTR) qui est située à l’Hôpital Sainte-Anne, à l’extérieur de Montréal, au Québec. Anciens Combattants Canada (ACC) définit un traumatisme lié au stress opérationnel (TSO) [ou une blessure de stress opérationnel (BSO)] comme tout problème psychologique persistant découlant de l’exercice de fonctions miliaires ou policières, ce qui comprend des troubles médicaux diagnostiqués comme les troubles anxieux, la dépression, la dépendance, la douleur chronique, le syndrome de stress post traumatique (SSPT), ainsi que tout autre problème de santé moins grave, mais entravant néanmoins les activités quotidiennes.

L’expression « blessure de stress opérationnel » est un terme neutre qui vise à réduire la stigmatisation en mettant l’accent sur la « blessure » plutôt que sur la « maladie » [traduction]Note de bas de page1 . Les TSO peuvent survenir à la suite de divers événements stressants, incluant une expérience traumatisante, l’exposition répétée à des atrocités humaines ou l’exposition soutenue à des opérations militaires intensesNote de bas de page2. Le SSPT est un trouble anxieux qui se produit suite à une exposition à un événement traumatique. Les symptômes apparaissent habituellement peu après l’événement traumatique, mais ils peuvent se manifester des mois ou même des années plus tard. Ils peuvent également apparaître de façon intermittente au fil des années. La nature déterminante d’un TSO est qu’il s’agit d’un état ou d’un problème qui a été occasionné ou exacerbé par le service militaire ou policier.

Contexte général canadien

En mai 2006, l’honorable Michael J. L. Kirby a déposé le rapport d’une étude nationale sur la santé mentale, la maladie mentale et la toxicomanie intitulée « De l’ombre à la lumière – La transformation des services concernant la santé mentale, la maladie mentale et la toxicomanie au Canada », étude qui a fait date. Les recommandations formulées dans ce rapport continuent d’avoir d’importantes répercussions sur les questions de santé mentale et sur l’élaboration des politiques en matière de santé mentale au Canada.

La campagne de lutte contre la stigmatisation de la Commission de la santé mentale du Canada continue à jouer un rôle essentiel en amenant le public à mieux comprendre et accepter les problèmes de santé mentale. Le ministère de la Défense nationale (MDN) et ACC participent activement aux efforts visant à faciliter l’évolution vers une meilleure compréhension des questions de santé mentale et des améliorations aux soins et aux traitements.

Stratégie en matière de santé mentale d’ACC

En vertu de la Loi sur le ministère des Anciens Combattants, de la Loi sur les pensions et, depuis 2005, de la Loi sur les mesures de réinsertion et d’indemnisation des militaires et vétérans des Forces canadiennes, ACC joue un rôle important sur le plan des soins de santé et du soutien offerts aux anciens combattants ayant fait leur service militaire, notamment en fournissant des soins et des traitements qui visent à répondre aux besoins des anciens combattants qui ont servi et qui souffrent de troubles de santé mentale. L’un des éléments clés de la stratégie initiale et de la stratégie actuelle en matière de santé mentale d’ACC est le renforcement de la capacité d’offrir partout au pays des soins spécialisés aux clients ayant besoin de services en santé mentale en raison de traumas psychiques découlant du service. C’est sur cette stratégie qu’a reposé la décision d’ACC de mettre en place un réseau de cliniques TSO à l’échelle du pays et, plus tard, d’étendre ce réseau. La stratégie actuelle du Ministère en matière de santé mentale met l’accent sur un continuum des services, afin d’éviter que des anciens combattants ne soient victimes d’une défaillance du système, et sur le renforcement de la capacité, le leadership et les partenariats. Dans le cadre de ses efforts de renforcement de la capacité, ACC a récemment entrepris un projet pilote à Terre Neuve, dans le but d’établir des partenariats au sein de cette province afin d’augmenter la capacité et d’élargir les ensembles de compétences du personnel d’ACC et d’autres agents de prestation à l’échelle fédérale et provinciale, de même que ceux des fournisseurs du secteur privé.

La CTR est reflétée dans le Continuum de soins pour traumatismes liés au stress opérationnel d’ACC (voir figure 1 ci-dessous). Il s’agit d’un établissement hospitalier (en interne) qui se voue à offrir un traitement et des soins tertiaires, ou de troisième ligne, aux anciens combattants, aux membres des FC, aux membres de la GRC qui sont atteints d’un SSPT complexe ou grave présentant une comorbidité avec d’autres problèmes de santé mentale, comme la dépression, l’abus de substances ou les troubles anxieux, ainsi qu’à leurs familles, et pour qui le traitement en consultation externe s’est révélé insuffisant ou inefficace. En tant que clinique offrant des soins de troisième ligne à l’interne, la CTR offre des traitements spécialisés qui offrent à ces personnes leur meilleure chance, sinon la dernière, de se rétablir. (Les programmes offerts par la CTR sont indiqués dans la partie des soins tertiaires de la figure 1 mise en évidence en orange.)

Selon l’Association canadienne pour la santé mentale, une personne sur dix au sein de la population civile canadienne souffre d’un SSPT. Les membres du secteur militaire et du secteur de la police sont beaucoup plus susceptibles de vivre des événements traumatisants et d’y être exposés plus fréquemment.

Figure 1 : Continuum de soins pour TSO d’Anciens Combattants Canada

Soins Primaires (1re ligne)
Services Profil du client Description des services offerts Milieu
Services d’urgence (hospital provinciaux) Risque imminent pour soi-même ou les autres Soins de courte durée Établissement hospitalier (en interne)
Services communautaires de santé publique (ominipraticiens, clinques, communautaires), Ligne d’aide d’ACC Problèmes de santé et sociaux d’ordre général Prévention, promotion de la santé, dépistage, diagnostic, traitement et aiguillage Consultations externes
Soins Secondaires (2e ligne)
Services Profil du client Description des services offerts Milieu
Fournisseurs de services privés d’ACC TSO, faible comorbidité (généralement non complexe) Interventions propres à une discipline (pharmaco-thérapie, psycho-thérapie, etc.) Services de traitement en consultation externe
Cliniques TSO TSO complexes (importants problèmes comorbides) Approche interdisciplinaire, évaluation spécialisée et traitement individuel ou en groupe Services de traitement en consultation externe
Soins Tertiaires (3e ligne)
Services Profil du client Description des services offerts Milieu
Clinique de gestion de la douleur Douleurs complexes et problèmes de santé mentale comorbides Approche interdisciplinaire, suivi, évaluation continue et lien avec ACC et les services communautaires, services de psycho-éducation et de traitement individuels ou en groupe Services internes
Programme de stablilsation TSO complexes (importants problèmes comorbides) Évaluation médicale aiguë, services de traitement et gestion des symptômes physiques Services internes
Centres de traitement des dépendances privés ou publics TSO et dépendance comorbide (problème primaire : dépendance) Approche interdisciplinaire, évaluation continue, counseling individuel ou thérapie de groupe axés sur les dépendances, soins de suivi et lien avec ACC et les services communautaire Services internes
Programme de traitement du SSPT et des dépendances comorbides TSO complexe et dépendance comorbide (problème primaire : dépendance) Approche interdisciplinaire, évaluation continue, counseling individuel ou thérapie de groupe axés sur le SSPT et les dépendances comorbides, soins de suivi et lien avec ACC et les services communautaires Services internes
Nouvelle clinique de traitement en résidence TSO complexes (importants problèmes comorbides), détérioration importante du fonctionnement au quotidien; disposition à suivre une thérapie intensive; le trouble est stable sur le plan psychiatrique Approche interdisciplinaire, évaluation continue; interventions individuelles, en groupe, avec des pairs et avec des membres de la famille; possibilités de mettre en pratique les nouvelles connaissances, compétences et attitudes, planification des soins de suivi Services internes
Date de modification :