Sélection de la langue


Recherche sur veterans.gc.ca

À propos de nous

Bienvenue à la Direction de la recherche d'Anciens Combattants Canada (ACC).

Établie en 2001, la Direction de la recherche soutient les décideurs et les planificateurs en leur fournissant des données scientifiques en temps opportun sur le bien-être des militaires et des vétérans. Pour y arriver, l’équipe de la Direction de la recherche doit :

  • mener et soutenir des projets de recherche sur la santé des militaires, des vétérans et de leur famille;
  • interpréter et surveiller les questions de santé qui touchent les vétérans;
  • établir et maintenir des partenariats qui renforcent l’intérêt pour la recherche et en élargissent la capacité dans le domaine fondamental de la santé des militaires et des vétérans;
  • fournir une expertise en matière de méthodes;
  • effectuer le transfert et l’échange des connaissances au sein d’ACC et avec d’autres partenaires ou intervenants.

La recherche peut être menée à l’interne ou obtenue directement d’organismes externes ou en partenariat avec eux, comme avec l’Institut canadien de recherche sur la santé des militaires et des vétérans. Les projets de recherche en cours portent notamment sur l’identité et la reconnaissance, les familles, le cannabis, les chiens d’assistance psychiatrique, l’itinérance, l’emploi et l’apprentissage aidé par les chevaux.

Notre programme de recherche Étude sur la vie après le service militaire (EVASM) vise à comprendre l’expérience de la transition des vétérans canadiens et de leur famille lorsqu’ils passent de la vie militaire à la vie civile. De concert avec nos partenaires du ministère de la Défense nationale, des Forces armées canadiennes et de Statistique Canada, nous recueillons des données probantes pour guider les programmes et les services qui appuient le bien-être des vétérans canadiens et de leur famille. L’EVASM 2016 représente le troisième cycle de ces travaux vers lesquels est tournée l’attention internationale et elle a une excellente réputation en raison de la démarche adoptée et de ses travaux novateurs dans le domaine de la transition de la vie militaire à la vie civile. Vous pouvez consulter les plus récents rapports de l’EVASM.

Comme les questions de santé des militaires et des vétérans semblent avoir une portée qui s’élargie sur la scène internationale, nous échangeons et collaborons périodiquement avec les administrations concernées par les vétérans dans les pays alliés. Cela inclut la participation au groupe d'étude sur la transition de l'OTAN, lequel entreprend un examen approfondi de la transition dans chaque pays pour faire des comparaisons et déterminer les pratiques exemplaires.

Le transfert et la communication du savoir sont deux autres volets importants de notre travail. Nous sommes déterminés à nous assurer que les conclusions tirées de notre recherche peuvent être consultées par le public afin que nous puissions contribuer aux discussions stratégiques nationales qui aident les vétérans, les fournisseurs de service et la population canadienne en général. Nous vous invitons à consulter nos pages d’information en suivant le lien : Exposé d'information.

Un bref historique

La recherche n’est pas chose nouvelle à Anciens Combattants Canada. Dans les années 1950 et 1960, Anciens Combattants était un chef de file de la recherche sur les anciens combattants au Canada. De fait, en 1950, Anciens Combattants comptait 112 employés travaillant en recherche, dont 20 médecins, 15 chercheurs universitaires, 5 universitaires, 35 adjoints à la recherche et 37 autres employés.

La recherche était un des objectifs de la première Charte des anciens combattants qui avait pour but d’appuyer l’excellence et le leadership dans les soins aux anciens combattants. Il existait, à l’échelle du Canada, des partenariats universités-Anciens Combattants par l’intermédiaire de nos établissements de santé et un effectif de chercheurs compétents en santé des anciens combattants dans tout le pays. Le Rapport annuel de 1962 du Ministère décrit les 90 études de recherche alors en cours.

À mesure que nous avons transféré nos établissements de santé dans les années 1970 et 1980, la recherche a perdu du terrain comme priorité ministérielle tout comme la capacité du Canada en recherche sur la santé des anciens combattants. La reprise amorcée dans les années 1990 s’est traduite par la création en 2001 de la Direction de la recherche des services aux anciens combattants. L’Hôpital Sainte-Anne, le seul hôpital appartenant encore au Ministère, a également joué un rôle important dans l’exercice d’un leadership en ce domaine.

L’accélération et l’intensification des activités militaires amorcées au début des années 1990 ont donné lieu à un intérêt renouvelé pour la santé des militaires et des anciens combattants. Pour Anciens Combattants, la recherche en santé est essentielle pour que les sources de données appropriées soient accessibles afin d’appuyer les décisions et l’élaboration de politiques et de programmes.

À mesure que les besoins en soins de santé des anciens combattants canadiens vieillissants deviennent plus complexes et que des vétérans plus jeunes des Forces canadiennes font de plus en plus état de problèmes de santé nouveaux, la nécessité de la recherche en santé prend un tout autre sens.

Date de modification :