Sélection de la langue


Recherche sur veterans.gc.ca

Sommaire de la recherche / mai 2021

Revenu avant et après la libération des vétérans de la Force régulière : Étude sur la vie après le service militaire 2019

Les études sur la vie après le service militaire (EVASM) comprennent un sondage et une étude du revenu qui sont effectués tous les trois ans depuis la première Étude en 2010. Les partenaires des EVASM sont Anciens Combattants Canada (ACC), le ministère de la Défense nationale (MDN) et Statistique Canada.

Sur quoi porte cette recherche?

Le rapport porte sur les tendances liées au revenu avant et après la libération pour les vétérans de la Force régulière en établissant des liens entre les dossiers du personnel militaire du MDN et les dossiers fiscaux annuels de Statistique Canada. Les chercheurs ont examiné le revenu de 83 000 vétérans de la Force régulière. Des données sur le revenu allant jusqu’à l’année d’imposition 2017 ont été compilées par Statistique Canada en 2019 et ont été transmises à ACC aux fins d’analyse en 2020. Ces données comprennent le revenu d’emploi, les pensions, les investissements et les transferts du gouvernement comme l’assurance-emploi.

L’Étude a également porté sur les industries principales dans lesquelles les vétérans travaillent et certaines différences pour les femmes vétérans. Les revenus imposables ont été saisis dans l’étude, ce qui exclut toute prestation d’invalidité d’ACC, car ces prestations sont non imposables. La majorité des vétérans de l’Étude étaient des hommes (86 %) âgés de 35 ans et plus (63 %).

Qu’ont découvert les chercheurs?

  • En général, il y a eu peu de baisses dans le revenu des vétérans après la libération. En moyenne, leur revenu a atteint le niveau avant la libération en trois ans après la libération et a continué d’augmenter de façon constante jusqu’à environ la 10e année.
  • Quelques vétérans avaient un faible revenu. Le taux de faible revenu était plus élevé pour les vétérans qui ont été libérés à un grade d’entrée, qui ont été libérés involontairement ou qui ont servi pendant moins de deux ans.
  • Les femmes vétérans ont eu une bien plus grande diminution de revenu que les hommes vétérans (19 % comparativement à 0,2 %) et leur revenu après la libération était beaucoup moins élevé. Elles étaient également plus susceptibles d’avoir un faible revenu au moins un an après la libération.
  • En moyenne, le revenu des vétérans compte pour environ 70 % du revenu familial.
  • Le revenu moyen des époux a passé de 39 000 $ l’année avant la libération des vétérans à 42 000 $ pendant les trois années après la libération, ce qui représente une augmentation de 8 %.
  • Le revenu d’emploi était la principale source de revenus pour les vétérans, suivi des pensions et des transferts du gouvernement.
  • La fonction publique était le plus important employeur de vétérans (34 %), suivie par les services administratifs (85 %) et la fabrication (7 %).
  • 42 % des vétérans recevaient des prestations d’ACC : ceux-ci avaient tendance à être plus âgés, à avoir servi pendant plus longtemps et à avoir été libérés pour des raisons médicales.

Source

Poirier A, MacLean MB, Pound T et Van Til L. Revenu avant et après la libération des vétérans de la Force régulière : Étude sur la vie après le service militaire 2019. Charlottetown (Î.‑P.‑É.) : Anciens Combattants Canada, Direction de la recherche; 1er mai 2021.

Disponible en anglais seulement : http://publications.gc.ca/site/fra/9.897565/publication.html

Date de modification :