Sélection de la langue


Recherche sur veterans.gc.ca

Sommaire de la recherche / mars 2021

Prévalence et comorbidité de durée de vie des troubles mentaux dans l’enquête de suivi sur la santé mentale auprès des membres des Forces armées canadiennes et des ex-militaires en deux cycles de 2002 à 2018

Selon une étude en 2002 sur la santé mentale des membres des Forces armées canadiennes (FAC), il y avait des taux élevés de problèmes de santé mentale chez ce groupe. En 2018, une enquête de suivi auprès du même groupe (certains avaient depuis quitté les FAC) a été effectuée pour mieux comprendre leur santé mentale au fil du temps.

Sur quoi porte cette recherche?

Cette recherche visait à examiner la santé mentale des membres et des vétérans des FAC sur une période de 16 ans pour déterminer s’il y a eu des changements dans le nombre et le type de problèmes signalés.

Quelle était la méthode de recherche?

Environ 3 000 militaires de la Force régulière (des militaires encore en service et des vétérans) ont participé à l’enquête de suivi de 2018. Les chercheurs ont analysé les données pour connaître le nombre des répondants qui ont eu un problème de santé mentale au cours de la dernière année ou à n’importe quel moment de leur vie. Les chercheurs ont également examiné la « comorbidité », c’est-à-dire lorsqu’une personne à au moins deux affections en même temps. Ils ont aussi comparé ces renseignements aux données collectées en 2002.

Quelles ont été les constatations de la recherche?

Il y a toujours un taux élevé de problèmes de santé mentale chez les membres et les vétérans des FAC; les nombres ont considérablement augmenté pendant la période de 16 ans entre les deux enquêtes.

En 2002, 11,8 % des participants à l’enquête ont signalé avoir eu au moins un problème de santé mentale au cours de la dernière année. Ce pourcentage a augmenté à 27,6 % dans l’enquête de suivi de 2018. La dépendance à l’alcool au cours de la dernière année est la seule affection qui a connu une diminution (3,8 % en 2002 comparativement à 2,3 % en 2018).

En 2018, 54 % des participants ont signalé avoir eu au moins un problème de santé mentale au cours de leur vie, ce qui représente une augmentation comparativement à 27 % en 2002.

Au cours de la dernière année Au cours de sa vie
2002 2018 2002 2018
Épisode de dépression majeur 7,6 % 19,5 % 16,5 % 40 %
Trouble de stress post-traumatique 2,9 % 9,9 % 7 % 22 %
Trouble anxieux généralisé 1,9 % 7,3 % 4,8 % 18,3 %
Trouble panique 1,8 % 11 % 3,6 % 19 %
Trouble d’anxiété sociale 3,3 % 13,6 % 8,3 % 25,8 %

Il y a également eu une augmentation du nombre de personnes ayant signalé avoir eu plus d’un problème de santé mentale en même temps (22 % en 2018 comparativement à 3 % en 2002).

Bien qu’il faut effectuer d’autres recherches pour examiner les causes et les facteurs de prévision, les taux plus élevés de problèmes de santé mentale signalés en 2018 pourraient être associés aux déploiements des récentes années, au meilleur rappel des participants ou à l’accumulation des problèmes de santé mentale au fil des ans.

Source

Sareen J, Bolton S-L, Mota N, et al. Prévalence et comorbidité de durée de vie des troubles mentaux dans l’enquête de suivi sur la santé mentale auprès des membres des Forces armées canadiennes et des ex-militaires (ESSMFACM) en deux cycles de 2002 à 2018. La Revue canadienne de psychiatrie. Mars 2021.

Disponible en anglais seulement : https://journals.sagepub.com/doi/10.1177/07067437211000636

Date de modification :