Sélection de la langue


Recherche sur veterans.gc.ca

Sommaire de la recherche / février 2019

Résultats du marché du travail des vétérans

L’emploi est important pour la santé, le bien-être et la transition vers la vie civile. Selon les études sur la vie après le service militaire, les vétérans des Forces armées canadiennes qui ne travaillaient pas étaient plus susceptibles de signaler des difficultés dans la transition.

Quel est le sujet de recherche?

Il y a de plus en plus de groupes qui fournissent des services en matière d’emploi aux vétérans canadiens. Pour que ces services répondent aux besoins, le présent article vise à créer une compréhension commune de la façon dont les vétérans se débrouillent sur le marché du travail et les caractéristiques des populations associés avec les divers résultats.

Quelle était la méthode de recherche?

Les chercheurs ont examiné divers indicateurs démographiques, de service et du marché du travail à partir des données d’anciennes études sur la vie après le service militaire et d’anciennes études sur le revenu. Ils ont obtenu des renseignements sur les changements d’emploi et de revenu des vétérans canadiens et ont recensé des entraves à l’emploi.

Qu’ont découvert les chercheurs?

  • En général, l’emploi pour les vétérans canadiens est largement positif. La plupart des vétérans sont employés après la libération et sont satisfaits de leur emploi; ces deux aspects s’amélioraient avec le temps.
  • Le taux de chômage des vétérans était similaire à celui des Canadiens, c’est‑à‑dire environ 8 %.
  • Certaines sous-populations de vétérans étaient plus susceptibles d’avoir des difficultés.
    • Les vétérans qui n’occupaient pas d’emploi étaient plus jeunes à la libération, avaient moins d’années de services et étaient plus susceptibles d’avoir servi dans l’armée que les vétérans qui occupaient un emploi.
    • Les vétérans qui n’étaient pas sur le marché du travail étaient plus âgés, avaient plus d’années de service et, souvent, ont rencontré des entraves à l’emploi.
    • Le taux d’emploi des femmes vétérans était plus bas que celui des vétérans libérés pour des raisons médicales.
    • Les vétérans qui n’occupaient pas d’emploi ou qui n’étaient pas sur le marché du travail étaient moins susceptibles d’être satisfaits de leur vie que ceux qui occupaient un emploi.
    • Certains vétérans occupant un emploi éprouvaient également des difficultés :
      • Un sur cinq a eu une transition difficile vers la vie civile.
      • Un sur cinq était insatisfait de ses activités principales.
      • Un sur quatre n’était pas satisfait de ses finances.
      • Un sur dix n’était pas satisfait de sa vie.
    • Les vétérans étaient plus susceptibles que les Canadiens d’éprouver des limitations d’activités au travail (33 % comparativement à 13 %).
  • Puisque les résultats pour les sous-populations des vétérans étaient aussi variés, une approche ciblée est requise pour favoriser l’amélioration dans les résultats liés à l’emploi, là où le besoin est plus grand.

Source

Mary Beth MacLean, Jacinta Keough, Alain Poirier, Kristopher McKinnon, Jill Sweet. (2019) Labour Market Outcomes of Veterans, Journal of Military, Veteran and Family Health, Vol. 5, No 1, p. 58 à 70.

https://jmvfh.utpjournals.press/doi/pdf/10.3138/jmvfh.2017-0016

Date de modification :