Sélection de la langue


Recherche sur veterans.gc.ca

Résumé de recherche / août 2020

Comparaison des indicateurs de santé négatifs chez les vétérans de sexe masculin et de sexe féminin par rapport à la population canadienne générale

Les vétérans représentent environ 3 % de la population adulte canadienne. Les femmes représentent une proportion croissante des militaires en service actif et jouent un rôle de plus en plus important dans les activités liées au combat. Les recherches et les politiques visant à soutenir tous les vétérans devraient tenir compte des différences entre les sexes.

Quel est l’objet de cette recherche?

Ce document de recherche examine divers indicateurs de santé auto-déclarés chez les vétérans de sexe masculin et de sexe féminin, notamment les troubles de santé mentale et les problèmes chroniques tels que les maux de dos. Des comparaisons sont faites entre les vétérans de sexe masculin et de sexe féminin, ainsi qu’avec leurs homologues canadiens.

Comment les chercheurs ont-ils procédé?

Les chercheurs ont examiné les données des indicateurs de santé provenant des Études sur la vie après le service militaire (EVASM) de 2016, qui portaient sur les vétérans de la Force régulière libérés entre 1998 et 2015. Afin d’établir des comparaisons avec la population générale, les données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de 2015-2016 ont également été analysées.

Ce que les chercheurs ont constaté...

Les vétérans, hommes et femmes, étaient plus susceptibles que leurs homologues canadiens de signaler :

  • une santé physique ou santé mentale passable ou médiocre
  • un besoin d’aide pour une ou plusieurs activités de la vie quotidienne
  • des pensées suicidaires permanentes
  • des problèmes de santé tels que problèmes de dos, douleurs, arthrite, migraines, problèmes d’audition, cancer, problèmes gastro-intestinaux et problèmes de santé mentale

Au sein de la population des vétérans :  

  • Les hommes vétérans étaient plus susceptibles que les femmes de déclarer des problèmes auditifs et des maladies cardiovasculaires;
  • Les femmes vétérans étaient plus susceptibles que les hommes de déclarer des migraines, des troubles de l’humeur et de l’anxiété, un besoin d’aide pour les activités de la vie quotidienne et des troubles gastro-intestinaux;
  • Ces différences entre les sexes sont similaires à celles qui existent dans la population canadienne générale;
  • En outre, certaines similitudes entre les vétérans de sexe masculin et de sexe féminin n’ont pas été observées chez les autres Canadiens, notamment des taux similaires de santé mentale passable ou médiocre, de pensées suicidaires permanentes, d’arthrite, d’asthme, d’incidence à vie du cancer, de douleur chronique et de diabète.

Source

Hall AL, Sweet J, Tweel M, et al. Comparing negative health indicators in male and female veterans with the Canadian general population. BMJ Mil Health Publié en ligne pour la première fois le 30 août 2020. doi : 10.1136/bmjmilitary-2020-001526

https://militaryhealth.bmj.com/content/early/2020/08/28/bmjmilitary-2020-001526 (En anglais seulement)

Date de modification :