Sélection de la langue


Recherche sur veterans.gc.ca

Sommaire de la recherche / janvier 2022

Résultats transversaux de l’Étude sur le bien être des vétérans canadiens pendant la pandémie de COVID 19

La recherche a mis en évidence les effets négatifs de la pandémie de COVID‑19 sur l’état de santé général et le bien‑être des Canadiens. Les changements dans le mode de vie découlant de la pandémie, comme l’obligation de rester à domicile ou les changements dans la prestation des soins de santé, peuvent s’avérer particulièrement difficiles pour les populations à risque, notamment les vétérans.

Sur quoi porte cette recherche?

L’étude visait, d’une part, à déterminer si la pandémie de COVID‑19 a eu une incidence sur la santé mentale des vétérans canadiens, et le cas échéant, de quelle façon, et d’autre part, à obtenir le point de vue des vétérans concernant les changements dans la prestation des soins de santé pendant la pandémie.

Comment les chercheurs ont‑ils procédé?

Les chercheurs ont élaboré un sondage en ligne afin d’obtenir la rétroaction des vétérans sur divers sujets, notamment le trouble de stress post-traumatique (TSPT), le trouble anxieux généralisé, la consommation d’alcool et l’accès aux soins de santé. Le sondage, disponible en français et en anglais, s’adressait aux vétérans des Forces armées canadiennes (FAC) de plus de 18 ans qui résidaient au Canada durant la période de référence de collecte de données (du 7 juillet 2020 au 1er février 2021). Des sondages de suivi ont également été menés, mais le présent résumé ne porte que sur les données obtenues dans le cadre de l'initiative plus vaste.

Qu’ont découvert les chercheurs?

Le profil des 1 136 vétérans des FAC ayant rempli le formulaire d’évaluation de référence était le suivant :

  • âge moyen : 55,3 ans;
  • 76 % sont des hommes;
  • 92 % s’identifient comme étant de race blanche;
  • durée moyenne du service militaire : 20,2 ans;
  • 77 % mariés, en union de fait ou en relation de couple à long terme.

Une majorité de vétérans (56 %) ont déclaré que leur état de santé mentale et/ou les symptômes liés à leur trouble de santé mentale se sont aggravés en raison de la pandémie de COVID‑19.

Parmi les vétérans ayant déclaré avoir des symptômes liés à un trouble de santé mentale, bon nombre d’entre eux ont indiqué que leurs symptômes étaient directement liés à la pandémie ou s’étaient aggravés en raison de la pandémie, y compris les symptômes associés à un trouble anxieux généralisé (53 %), à un trouble dépressif majeur (48 %) et à un TSPT (39 %).

Parmi les répondants, 48 % ont déclaré avoir eu de la difficulté à obtenir des soins de santé.

Les données ont également révélé que 18 % des vétérans avaient eu recours aux services de télésanté pour obtenir des soins de santé mentale pendant la pandémie. Parmi eux, 73 % ont indiqué qu'ils recommanderaient les services de télésanté à un ami et 73 % ont indiqué qu'ils continueraient à utiliser ces services dans le futur si les services en personnes ne leur convenaient pas.

Près de la moitié des vétérans occupant un emploi (44 %) se sont dits inquiets de leur stabilité d’emploi pendant la pandémie, et certains ont été confrontés à divers changements difficiles, notamment une réduction de leurs heures de travail (19 %), une réduction de leurs revenus (14 %) et des mises à pied (5 %). Bon nombre d’entre eux sont passés au télétravail (46 %), et parmi ces derniers, plus des deux‑tiers (69 %) ont indiqué que le télétravail avait augmenté leur niveau de stress.

Ces résultats montrent à quel point il est important de joindre et de soutenir les vétérans pendant la pandémie, surtout ceux et celles qui étaient déjà aux prises avec un problème de santé mentale. Les services de télésanté mentale ont obtenu un franc succès auprès des vétérans qui y ont eu recours pendant la pandémie. Les résultats laissent entendre que les administrateurs du programme devraient maintenir ces services et continuer d’améliorer les options en matière de soins virtuels, même après la pandémie.

Source

J. Don Richardson, Kate St Cyr, Callista Forchuk, Jenny J. W. Liu, Rachel A. Plouffe, Tri Le, Dominic Gargala, Erisa Deda, Vanessa Soares, Fardous Hosseiny, Patrick Smith, Gabrielle Dupuis, Maya Roth, Andrew Bridgen, Michelle Marlborough, Rakesh Jetly, Alexandra Heber, Ruth Lanius et Anthony Nazarov (2022). « Well-being of Canadian Veterans during the COVID 19 pandemic: cross-sectional results from the COVID-19 Veteran well-being study », European Journal of Psychotraumatology, vol. 13, no 1, janvier 2022.

Disponible en anglais seulement : https://doi.org/10.1080/20008198.2021.2012374

Date de modification :