Jan de Vries
Pickering (Ontario)

Jan de Vries et l'honorable Greg ThompsonM. Jan de Vries est un ancien combattant de la Seconde Guerre mondiale qui a servi dans les rangs du 1er Bataillon de parachutistes canadiens. Il a été parachuté en Normandie le jour J, et il a par la suite été parachuté au-dessus du Rhin, le 24 mars 1945. M. de Vries est un membre de la Légion royale canadienne. Depuis les 35 dernières années, il est en outre membre de l'Association du 1er Bataillon de parachutistes canadiens, au sein de laquelle il a tout d'abord occupé les fonctions de secrétaire pendant 5 ans et depuis les 12 dernières années, il en est le président. Il représente d'ailleurs le Bataillon au sein du Conseil national des associations d'anciens combattants, et il siège également au Conseil consultatif du Musée des Forces aéroportées canadiennes ainsi qu'au Conseil de l'Association des Forces aéroportées canadiennes. Grâce à son dévouement continu en tant que membre du conseil, l'inauguration du Centre de la plage Juno a été un succès. M. de Vries a en outre siégé au Comité consultatif sur la commémoration du jour J à l'occasion du 60e anniversaire du jour J. Il a aussi mis en valeur son leadership au sein de l'Association du 1er Bataillon de parachutistes canadiens pour faire installer des plaques en Europe afin de commémorer les zones de bataille où ont servi les membres du bataillon. En tant que membre fondateur du Living History Speakers- Bureau et du Projet Mémoire de l'Institut du Dominion, M. de Vries visite régulièrement des élèves dans des écoles et des groupes de cadets pour leur parler des contributions du Canada pendant la guerre. Il a en outre organisé de nombreuses expositions pour présenter des artefacts de son bataillon et veille à ce qu'il soit bien représenté aux activités commémoratives. M. de Vries a aussi agi à titre de président honoraire du projet de financement de la Croix Victoria du caporal Fred Topham. Grâce à lui, toutes les médaille du caporal Topham, y compris la Croix de Victoria, sont maintenant exposées au Musée canadien de la guerre. En juin 2005, M. de Vries s'est vu décerner la Légion d'honneur (française) par le président Chirac.

Date de modification :