Mention élogieuse du ministre des Anciens Combattants

Des Canadiens de tous les horizons offrent des services bénévoles exceptionnels aux vétérans, à leurs collectivités et à leur pays. Au mois d’avril 2001, la gouverneure générale a permis que les contributions de ces Canadiens soient officiellement reconnues par le biais de la Mention élogieuse du ministre des Anciens Combattants.

Ainsi, le mandat de la gouverneure générale stipule que la Mention élogieuse du ministre des Anciens Combattants « ... doit est décernée aux personnes qui ont servi la communauté de vétérans de façon exceptionnelle et/ou à des personnes qui constituent des modèles pour leurs camarades vétérans. »

La mention élogieuse est décernée chaque année à des récipiendaires méritants.

Insigne et port

La Mention élogieuse comprend un certificat, un insigne pour les tenues civiles, et une barrette qui se porte avec les décorations. Il s’agit d’un coquelicot, fleur depuis longtemps associée aux sacrifices de guerre, sur lequel repose une feuille d’érable d’or. La Couronne royale orne le sommet de l’insigne.

Un récipiendaire peut porter la barrette de la Mention élogieuse du ministre des Anciens Combattants sur son blazer, sa tenue de soirée, etc. ainsi que lors d’occasions où il convient de porter des médailles. La barrette se porte sous les décorations officielles.

Un récipiendaire peut porter l’insigne de la Mention élogieuse sur sa tenue civile en tout temps.

Admissibilité

Type de service aux vétérans

Nous reconnaissons la portée et l’étendue du travail pouvant être effectué pour contribuer au bien-être des vétérans ou à la commémoration de leurs sacrifices et de leurs réalisations.

Candidats

Une personne admissible doit être :

  • un individu, et non un groupe ou un couple, quel que soit son âge;
  • un bénévole qui a fait des contributions importantes, soutenues et non rémunérées à sa communauté de vétérans;
  • un citoyen canadien ou un résident permanent du Canada au moment de la mise en candidature.

Mention posthume

La Mention élogieuse du ministre des Anciens Combattants reconnaît les efforts de personnes vivantes. Au cas où un candidat serait approuvé pour recevoir cette Mention, mais que des circonstances malheureuses, tels son décès, l’empêcherait de recevoir sa Mention en mains propres, celle-ci serait donc décernée à titre posthume.

Fréquence

Les personnes ne peuvent recevoir la Mention élogieuse du ministre qu’une seule fois. Vous pouvez proposer la candidature d’une personne pour la Mention élogieuse qu’une seule fois au cours d’une année donnée. Si la candidature est rejetée, elle peut être présentée de nouveau dans une année subséquente.

Récipiendaires

Nom emplacement
Buller, Major (à la retraite) Harold (Hal) Oakville, Ontario
Cantin, Robert C.D. Québec, Québec
Caron, Gaëtan Saint-Bruno-de-Montarville , Québec
Chisolm, Pasteur Francis Ph. D. Hamilton, Ontario
Clifford, Lorne Thunder Bay, Ontario
Coultas, M. William (Bill) St. John's, Terre-Neuve et Labrador
Cusson, Claude Québec, Québec
Daley, Romeo Fort Erie, Ontario
Davis, Le Captaine (révérend) Eric William CD Moose Jaw, Saskatchewan
Diamond, William R. North Vancouver, Colombie-Britannique
Donaldson, Jonathan Carleton Place, Ontario
Douglas, Colonel (à la retraite) Robert G. KStJ, CD Cold Water, Ontario
Draper, Dan Peter CD Val Caron, Ontario
Drouin, Adjudant-chef (à la retraite) Jules Gatineau, Québec
Duclos, Capitaine (à la retraite) Jean-Claude Montréal, Québec
Eustace, Major (à la retraite) Daniel CD Harrowsmith, Ontario
Falshaw, Faye Milton, Ontario
Flannigan, M David Labrador City, Terre-Neuve et Labrador
Forbes, Lise Millville, Nouveau-Brunswick
Gamble, M. LeRoy William Summerside, Île-du-Prince-Édouard
Gaylord, Janet Marie Lansdowne, Ontario
Geddes, Robert Winnipeg, Manitoba
George, Inspecteur-détective (à la retraite) Philip Edwin Barrie, Ontario
Giffin, Glen Earl Camrose, Alberta
Gordon, Thomas Davey « Dave » Aurora, Ontario
Date de modification :