Sélection de la langue


Recherche sur veterans.gc.ca

Partager cet article sur:

Howard Elson a vécu sa juste part d'action et d'aventure au fil des ans. Il repense souvent aux événements qui ont façonné son cheminement de vie.

Au cours des 31 ans pendant lesquels il a servi au sein de la division de l'artillerie de l'armée canadienne, M. Elson a eu des affectations partout au Canada et même dans la vallée du Rhin en Allemagne. Après qu'un accident subi en 1979 alors qu'il travaillait avec des obus d'artillerie de 155 mm l'a laissé avec une blessure permanente au dos, M. Elson a quitté l'armée pour se rétablir.

Il n'a pas laissé cette blessure l'empêcher de profiter de différentes occasions après son service, notamment de nombreuses années à travailler comme officier de l'instruction pour les Rangers canadiens, ainsi que comme garde de sécurité pour une entreprise minière au Labrador.

Découverte du Programme pour l'autonomie des anciens combattants

Maintenant âgé de 78 ans, M. Elson reçoit du soutien dans le cadre du Programme pour l'autonomie des anciens combattants, comme des services de déneigement et de l'aide régulière dans sa maison en Nouvelle-Écosse. « Je ne connaissais pas le ministère des Anciens Combattants quand j'ai été libéré, souligne M. Elson. Je ne l'ai découvert qu'en 1996! »

Il encourage tout vétéran croyant pouvoir bénéficier du programme à présenter une demande. « Absolument, il faut le faire. Je suis très satisfait de ce que le programme a à m'offrir, et c'est toujours facile d'obtenir des réponses lorsque j'ai des questions. »

Si vous souhaitez en apprendre davantage sur ce que ce programme peut faire pour vous, visitez le site Web Programme pour l'autonomie des anciens combattants.

« Absolument, il faut le faire. Je suis très satisfait de ce que le programme a à m'offrir, et c'est toujours facile d'obtenir des réponses lorsque j'ai des questions. »

Articles pour les vétérans et leur famille

Le plus tôt sera le mieux : quand commencer à réfléchir à la vie après le service

Le plus tôt sera le mieux : quand commencer à réfléchir à la vie après le service

Le colonel (retraité) Mark Gasparotto a fait carrière au sein des Forces armées canadiennes (FAC) pendant vingt ans avant d’être libéré. Au moment de la remise de son fourbi et de la signature de tous les documents nécessaires, il réfléchissait à sa transition vers la vie civile depuis dix ans.

Modernisation des Services de réadaptation et d’assistance professionnelle

Modernisation des Services de réadaptation et d’assistance professionnelle

Services de réadaptation de pointe adaptés aux besoins individuels.

Les combats oubliés : la bataille de l’enclave de Medak

Les combats oubliés : la bataille de l’enclave de Medak

Parfois, on ne peut maintenir la paix qu’en se battant. La bataille de l’enclave de Medak en est la preuve.

Date de modification :