Sélection de la langue


Recherche sur veterans.gc.ca

Les femmes et les hommes vivent la santé mentale de manière différente

Êtes-vous en train de passer du service militaire à la vie après le service?

Partager cet article sur:

Ce changement peut être difficile. Le processus de transition peut poser des défis aux vétérans et à leur famille sur le plan de la santé mentale, ce qui peut toucher particulièrement les femmes. Voilà un facteur à considérer lorsque vous ou votre famille prendrez la décision de recourir ou non aux services de santé mentale offerts par ACC.

Voici quelques facteurs clés à prendre en compte au moment de réfléchir à la question de la santé mentale au cours de la transition et après celle-ci :

Chez les vétérans canadiens

  • En général, la probabilité de vivre des problèmes de santé mentale chez les vétérans est plus élevée que chez la population générale du Canada.
  • De plus, les femmes vétérans libérées de la Force régulière sont 1,6 fois plus susceptibles que les hommes d’être touchées par des problèmes de santé mentale.

Dans l’ensemble

  • La dépression est le problème de santé mentale le plus fréquent chez les femmes.
  • Malgré le fait qu’ils soient courants, les problèmes de santé mentale sont sous-diagnostiqués par les médecins.
  • Même si les femmes sont plus susceptibles que les hommes de recevoir un diagnostic de dépression, de nombreuses femmes qui éprouvent de la détresse émotionnelle ou des troubles psychologiques ne reçoivent pas toujours le bon diagnostique ou le bon traitement.
  • La dépression représente près de 42 % des problèmes neuropsychiatriques chez les femmes, contre 29 % chez les hommes.
  • Les femmes sont plus susceptibles de demander de l’aide à leurs médecins en soins de santé primaires et à lui faire part de leurs problèmes de santé mentale. Les hommes sont plus susceptibles de chercher des soins en santé mentale auprès d’un spécialiste, et sont les principaux utilisateurs de soins hospitaliers.

Nous œuvrons à mieux comprendre les expériences uniques de transition que les femmes vétérans vivent, y compris les problèmes de santé mentale avec lesquels elles peuvent être aux prises. C’est important puisque cela permet de mettre au point les ressources et les services qui aident les vétérans au cours de leur transition et après celle-ci.

Pour en savoir plus, informez-vous sur la compréhension de la santé mentale. Vous pouvez également en apprendre davantage au sujet des ressources et des services offerts aux vétérans et à leur famille.

*Remarque : Les données figurant dans cet article proviennent de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et du document The Canadian Armed Forces Veterans: Mental Health Findings from the 2013 and 2016 Life After Service Surveys (en anglais seulement).

Date published: 2020-01-29


Date de modification :