Sélection de la langue


Recherche sur veterans.gc.ca

Partager cet article sur:

Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, les membres des Forces armées canadiennes ont pris part à de nombreuses opérations de combat et de maintien de la paix à l'étranger. Ce qui est peut-être moins bien connu, c'est le rôle que les policiers canadiens ont joué dans les déploiements à l'étranger.

Leurs fonctions ont consisté sur la formation, l'encadrement et le suivi des forces de police, ainsi que sur la réforme du secteur de la sécurité et de la justice.

Nous rendons hommage à ces membres – qu'il s'agisse de vétérans ou de membres du personnel qui servent encore – en examinant de près cinq de ces déploiements.

  1. Bosnie-Herzégovine. De 1996 à 2005, le Canada a envoyé des policiers prendre part à la Mission des Nations Unies en Bosnie-Herzégovine et à la Mission de police de l’Union européenne. Le personnel canadien a aidé à mettre sur pied une force de police civile dans ce pays des Balkans déchiré par la guerre. Quinze agents de la GRC faisaient partie du premier contingent de la mission.
  2. Afghanistan. De 2003 à 2014, le Canada a joué un rôle de premier plan dans la mission mandatée par les Nations Unies et dirigée par l’OTAN en Afghanistan. Quelque 300 policiers ont servi aux côtés de milliers de militaires et de nombreux diplomates. Ces agents, dont plusieurs membres de la GRC, ont formé et encadré leurs homologues de la police nationale afghane.
  3. Haïti. Depuis 1990, des Casques bleus des Forces armées canadiennes et de la police civile ont servi en Haïti dans le cadre de diverses missions des Nations Unies. Pour la GRC, la Mission de police civile des Nations Unies en Haïti (MIPONUH) est le déploiement le plus important de tous. Ayant eu lieu de 1997 à 2000, la mission était composée de 300 policiers du Canada et de policiers de 10 autres pays. Son rôle était d’améliorer les méthodes et le comportement de la police nationale du pays.
  4. Ukraine. En septembre 2019, 17 agents de la GRC étaient déployés en Ukraine. Ce personnel fait partie de deux missions : une opération bilatérale avec la police nationale ukrainienne et l’EUAM Ukraine (mission de conseil de l’Union européenne sur la réforme du secteur de la sécurité civile en Ukraine). Ils fournissent une formation et des conseils pour renforcer l’efficacité de la police nationale du pays dans le traitement des enquêtes criminelles et dans la prévention et l’intervention en cas de violence fondée sur le genre.
  5. Mali. Depuis septembre 2019, neuf agents de la GRC sont en service au Mali. Ils se trouvent dans ce pays d’Afrique de l’Ouest dans le cadre de la MINUSMA (Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali) et de l’EUCAP Sahel Mali (mission de renforcement des capacités de l’Union européenne). Ces agents se sont joints à des collègues d’autres pays pour améliorer la capacité de la police malienne à faire respecter les lois et à protéger les civils, afin d’améliorer la sécurité et la sûreté du peuple malien.

Date de publication : 2020-02-04


Articles pour les vétérans et leur famille

Entre femmes : conseils sur la transition

Entre femmes : conseils sur la transition

La transition vers la vie après le service peut se révéler un processus complexe. Des chercheurs comme Maya Eichler, Ph. D., sont d’avis que pour de nombreux vétérans, la transition est souvent vécue comme un « choc culturel ». Les femmes vétérans doivent relever un ensemble unique de défis, compte tenu du fait qu’elles sont plus susceptibles que les hommes d’être libérées pour raison médicale. Les femmes doivent aussi composer avec une baisse de revenu plus marquée après avoir quitté les Forces.

Histoire de vétéran : Bruno Guevremont

Histoire de vétéran : Bruno Guevremont

« Quand vous êtes membre des FAC, cela devient votre identité. Vous vous faites en quelque sorte défaire, puis reconstruire. C’est une bonne chose, mais quand vous partez, votre identité ne correspond plus à la communauté dans laquelle vous vous trouvez. »

Un vétéran parle du processus de départ des FAC

Un vétéran parle du processus de départ des FAC

Fervent défenseur des vétérans, Shawn donne son point de vue sur l'identité des vétérans, sur les difficultés inhérentes à la transition vers la vie civile après le service militaire ainsi que sur les aspects positifs de cette transition.

Date de modification :