Sélection de la langue


Recherche sur veterans.gc.ca

Ce que les parents célibataires ont besoin de connaître pendant et après la transition

Alla Skomorovsky, Ph. D., est une scientifique de la défense au ministère de la Défense nationale qui mène une recherche sur les familles des militaires et le bien-être. Ses récents travaux mettent en évidence la pression que peuvent ressentir certains parents célibataires lorsqu’ils sont en service ou au cours de leur transition. Voici ce que vous devez savoir.

Partager cet article sur:

Vous n’êtes pas seul

À l’image de ce qui se passe dans la population civile, le nombre de familles monoparentales augmente aussi dans les Forces armées canadiennes. Au sein de la Force régulière, environ 22 % des femmes et 12 % des hommes sont des parents célibataires.

Vous pouvez être particulièrement vulnérable face au stress

La transition pose des difficultés particulières, tout comme le fait d’être un parent célibataire. Vivre ces deux épreuves simultanément peut vous mettre à risque. Si vous vous sentez souvent nerveux, triste ou fatigué sans raison, vous pourriez être en situation de détresse psychologique. Toutes les composantes de votre bien-être peuvent avoir une incidence sur votre niveau de stress.

Il existe des manières positives et négatives de réagir face au stress

Parmi les réactions saines de gestion du stress, citons l’humour, l’exercice, la planification et le fait de rencontrer des gens. Des ressources sont disponibles si vous avez recours à des stratégies d’adaptation qui pourraient aggraver le stress à long terme, comme l’abus de substances, le déni, l’auto-accusation ou la violence.

Les enfants éprouvent également du stress

Les enfants peuvent ne pas comprendre ce qu’implique le fait de sortir de l’armée. Ils peuvent se sentir désorientés par un changement d’emploi du temps. Votre enfant est peut-être stressé s’il se comporte mal à l’école, s’il ressent des maux d’estomac, s’il commence à uriner au lit, s’il dort trop ou pas assez. Votre Centre de ressources pour les familles des militaires peut vous fournir des ressources d’aide qui sont également destinées à votre enfant.

Vous pourriez sentir une pression financière

La transition de la vie militaire à la vie après le service s’accompagne souvent d’un changement de revenu du ménage. Les femmes vétérans connaissent en règle générale une baisse plus prononcée de revenu après avoir servi. Les ménages monoparentaux se trouvent déjà dans des situations difficiles sur le plan financier. Vous pourriez être admissible à des programmes de soutien.

Prenez contact avec vos proches, évaluez les ressources à votre disposition, et travaillez de concert avec votre enfant pour adoucir autant que possible votre transition.

Date de publication : 2020-02-03


Date de modification :