Qui êtes-vous quand vous quittez les Forces armées canadiennes?

Le service militaire dans les Forces armées canadiennes ne ressemble à aucun autre emploi. Dès votre enrôlement, vous faites votre entrée dans une grande famille composée de centaines de sœurs et de frères travaillant ensemble, comme une unité. Il ne fait aucun doute que cette expérience a transformé votre vie.

Partager cet article sur:
soldats sortant de l'avion

L’expérience que vous avez vécue a transformé votre vie et c’est logique

Quand quelque chose change votre vie, ce n’est pas toujours négatif. Une transformation se produit aussi quand vous devenez une partie d’un tout d’une envergure supérieure à la vôtre, de quelque chose qui donne un nouveau sens à votre vie et qui vous donne une mission et le sentiment de partager une expérience avec d’autres personnes. Les expériences comme celle-ci peuvent changer la façon dont vous vous percevez et la façon dont vous réagissez à l’image que les autres personnes ont de vous. Ces expériences peuvent aussi avoir pour conséquence que vous vous sentez perdu une fois laissé à vous-même.

L’expérience de transition est différente pour chaque membre des Forces armées canadiennes, et tous les militaires survivants vont finir par passer par là. L’acceptation de votre situation particulière est la première étape d’une transition couronnée de succès.

Quand quelque chose change votre vie, ce n’est pas toujours négatif.

Votre cheminement est unique, mais vous n’êtes pas seul

Chaque personne vit différemment sa transition entre vie militaire et vie civile, peu importe la durée de son service militaire, son grade ou les motifs de sa libération. Bien sûr, l’expérience d’un sergent-major ayant servi dans une unité de combat diffère de celle d’un lieutenant libéré pour raisons médicales. La façon dont vous avez vécu votre transition vers la vie militaire et le fait que vous ayez ou non dû effectuer une transition pendant votre service militaire auront une incidence sur la façon dont vous effectuerez votre transition vers la vie civile, et ce, tant d’un point vue fonctionnel qu’émotif.

Dressez un plan et faites participer votre famille

Peu importe où vous en êtes dans votre carrière militaire, il est bon de connaître les avenues qui s’offrent à vous. Les ressources que nous vous offrons peuvent vous être très utiles tout au long de votre carrière. La famille représente aussi une ressource importante. Nous vous encourageons à prendre rendez-vous pour une entrevue de transition ou à créer un compte Mon dossier ACC dès que possible pour examiner toutes les possibilités. Il est toujours sage de faire participer votre famille à votre entrevue de transition. Ainsi, vous pouvez continuer de tracer votre feuille de route ensemble. En vous créant un compte Mon dossier ACC, vous aurez accès à des renseignements à jour sur les services, les prestations et les ressources mis à la disposition des militaires actifs et des vétérans des FAC effectuant une transition vers la vie civile. Il n’est jamais trop tôt pour entreprendre quelque chose.

L’allocation pour études et formation est un programme qui vous aidera à effectuer une transition réussie. Ce programme diffère des Services de réorientation professionnelle en ceci qu’il s’agit d’un avantage axé sur la qualité de vie. L’allocation pour études et formation vous permet d’apprendre et de recevoir de la formation dans des domaines pouvant ne pas être liés à votre carrière. Il peut s’agir d’ateliers et de cours qui vous permettront d’approfondir les compétences dont vous avez besoin pour accéder à de nouveaux loisirs ou vous améliorer dans des loisirs auxquels vous vous adonnez déjà, d’acquérir des compétences nécessaires pour faire du bénévolat ou du travail de sensibilisation communautaire ou de rafraîchir votre connaissance ou votre maîtrise d’anciens talents ou passe-temps.

Si vous êtes à la recherche d’une nouvelle carrière et avez servi au sein des FAC pendant six ans ou plus, l’allocation pour études et formation est une des possibilités qui s’offrent à vous. Parmi les autres avenues possibles, citons des séances d’orientation professionnelle ou, pour les vétérans malades ou blessés et les membres de leur famille recevant des services de réadaptation d’ACC, on peut aussi penser aux programmes de réadaptation professionnelle et d’assistance professionnelle. Ces programmes vous aident à mettre à profit les connaissances et l’expérience que vous avez acquises pendant votre service militaire dans le cadre de votre nouvelle carrière.

...d’acquérir des compétences nécessaires pour faire du bénévolat ou du travail de sensibilisation communautaire ou de rafraîchir votre connaissance ou votre maîtrise d’anciens talents ou passe-temps.

Garder les liens de camaraderie

Rien ne vous oblige à tirer un trait sur votre communauté militaire si vous ne le voulez pas. En profitant des programmes, des services et des réseaux offerts par des organisations comme Anciens Combattants Canada, les Forces armées canadiennes, et des groupes d’intérêts tiers comme Sans limites et la Légion royale canadienne, vous pouvez continuer de faire partie de la communauté militaire. Beaucoup de vétérans veulent la même chose que vous. Vous parler à quelqu’un qui a vécu une expérience similaire, recevoir des conseils et conserver la dynamique de camaraderie qui vous a tant plu pendant votre carrière militaire.

Continuer de servir votre pays en tant que fonctionnaire

En tant que vétéran des Forces armées canadiennes (FAC), vous possédez des habiletés et une expertise exceptionnelles dont vous pouvez faire profiter votre milieu de travail. En plus de votre engagement à l’égard du travail d’équipe et de vos compétences en leadership, vous faites une réelle différence tout en continuant de servir le Canada. Le gouvernement du Canada offre la priorité d’embauche aux vétérans canadiens. Cela comprend le droit de priorité d’embauche statutaire dont jouissent les vétérans libérés pour raisons médicales dans la foulée d’une blessure ou d’une maladie liée à leur service militaire et le droit de priorité d’embauche réglementaire qui s’applique aux vétérans qui ont subi une blessure hors du contexte de leur service militaire. Il existe une autre façon de faire partie d’une organisation dont l’envergure vous dépasse.

Servir votre collectivité

Il est tout aussi important de tisser de nouveaux liens dans votre collectivité que de maintenir ceux qui vous unissent avec votre ancienne vie. Pour certaines personnes, la transition peut être un long processus. Vous continuerez de modeler votre identité en vivant de nouvelles expériences. Tissez des liens dans votre collectivité pendant votre transition, et ce, que vous soyez dans votre ville d’origine ou dans une nouvelle ville. Votre famille, vos voisins, vos collègues et les autres membres de votre collectivité sont autant de piliers sur lesquels vous pouvez vous appuyer pendant votre transition. Le sentiment d’appartenance est un élément clé du bien-être; vous devez donc vous efforcer de tisser de nouveaux liens. Faites de la définition de votre nouvelle identité une mission personnelle. Vous avez déjà brillé quand vous étiez au service du Canada. Voyez votre transition comme une occasion de continuer votre excellent travail en servant votre collectivité.

Donc, qui êtes-vous quand vous quittez les FAC?

Votre service militaire a façonné votre identité en grande partie. Les expériences que vous avez vécues en tant que militaire ont changé votre vie. Il est donc sensé de penser que votre transition vers la vie civile sera un grand bouleversement dans votre vie. Vous êtes unique, mais vous n’êtes pas seul.

En effet, même si votre service militaire est terminé, vous conservez votre identité. Vous venez simplement de commencer une nouvelle mission.

Date de publication : 2018-10-10

Sources : Kevin Hazel - Gendarme, GRC; Ernie Davies - Adjudant-maître; Tom Heckbert - Maître de 1re classe


Date de modification :