Commémoration

La Gouverneure générale du Canada, Mme Adrienne Clarkson (à gauche), et M. George Baker, ministre des Anciens combattants (à droite), présentent la nouvelle distinction commémorative dans le cadre des cérémonies tenues à la chambre du sénat. (Novembre 1999)

La Gouverneure générale du Canada, Mme Adrienne Clarkson (à gauche), et M. George Baker, ministre des Anciens combattants (à droite), présentent la nouvelle distinction commémorative dans le cadre des cérémonies tenues à la chambre du sénat. (Novembre 1999)

Les personnes qui ont participé à la bataille du golfe du Saint-Laurent ont effectué d’importants sacrifices pour maintenir la paix et la liberté au Canada. Plusieurs de ces combattants sont au nombre de ce million et plus d’hommes et de femmes qui ont servi dans les Forces armées canadiennes au cours de la Seconde Guerre mondiale. Plus de 42 000 Canadiens ont donné leur vie dans cette guerre. Le Canada et le monde entier ont une dette de reconnaissance envers tous ces braves combattants Canadiens, y compris ceux qui ont participé à la bataille du golfe du Saint-Laurent. L’héritage de paix et de liberté qu’ils nous ont laissé est inestimable.

Nombre des victimes de la bataille du golfe du Saint-Laurent n’ont pas de sépulture connue. Des deux côtés de l’Atlantique, les monuments commémoratifs de la Commonwealth War Graves Commission perpétuent le souvenir de ces victimes et celui du sacrifice qu’elles ont consenti. C’est le Monument commémoratif de Halifax qui rend hommage aux membres de la Marine royale du Canada, de l’Armée canadienne ainsi que de la marine marchande du Canada et de Terre-Neuve dont la mer aura été la dernière demeure. La mémoire des membres du Corps d’aviation royal canadien qui ont perdu la vie dans le secteur du Golfe et qui n’ont jamais été retrouvés est honorée sur le Monument commémoratif des forces aériennes du Commonwealth à Ottawa. Quant aux noms des effectifs de la Royal Navy qui ont péri dans les eaux du Golfe, ils sont gravés sur le mémorial de la Marine de Plymouth ou de Lowestoft (Royaume-Uni).

Le <abbr title='Navire canadien de Sa Majesté'>NCSM</abbr> <em>Weyburn</em>. Ministère de la Défense nationale NP-1012

Le NCSM Weyburn. Ministère de la Défense nationale NP-1012

Douze escadrons du Corps d’aviation royal canadien ont pu blasonner sur leurs drapeaux l’inscription North West Atlantic en reconnaissance de leur contribution à la défense du golfe du Saint-Laurent assurée par le Commandement aérien de l’Est. À l’origine, il n’existait pas de décoration analogue pour rendre hommage aux escortes de convoi et aux opérations anti-sous-marines de la Marine royale du Canada dans ce secteur. Cette lacune fut comblée en 1992 quand le Gouverneur général, Ramon Hnatyshyn, approuva l’inscription sur les drapeaux d’honneurs de guerre exclusivement canadiens, ceux du golfe du Saint-Laurent. Depuis, elle a été octroyée à 129 navires de guerre canadiens qui jouèrent un rôle dans la défense des eaux territoriales contre les U-boot.

Aujourd’hui, les navires canadiens de Sa Majesté Brandon, Charlottetown, Nanaimo, Shawinigan, Summerside, Toronto et Ville de Québec arborent fièrement ces honneurs de guerre. Le 4 novembre 1999, dans le cadre des cérémonies qui marquaient le 55e anniversaire de la bataille du golfe du Saint-Laurent, la Gouverneure générale du Canada, Mme Adrienne Clarkson, a approuvé la création d’une nouvelle Distinction commémorative de la bataille du golfe du Saint-Laurent afin de rendre hommage « au courage, à la fortitude et au professionalisme » dont firent preuve les marins marchands canadiens et terre-neuviens sur ce théâtre de guerre.

Date de modification :