Plaques d’identité du Souvenir – Canadiens morts lors de la campagne d’Italie – 1943-1945

But

Accroître la sensibilisation des jeunes à l’égard des Canadiens qui sont morts en service militaire lors de la campagne d’Italie, entre juillet 1943 et février 1945.

Objectifs

Grâce à cette activité, les jeunes devraient :

  • être mieux sensibilisés à la contribution des Canadiens qui sont morts en service militaire lors de la campagne d’Italie, durant la Seconde Guerre mondiale et dont les noms se retrouvent dans le Mémorial virtuel de guerre du Canada;
  • en apprendre davantage au sujet des « plaques d’identité » militaires; et
  • prendre conscience de l’importance de se souvenir des sacrifices et des réalisations des Canadiens et Canadiennes qui ont perdu la vie en service militaire au cours des années.

Public cible

Cette activité s’adresse aux jeunes de 12 à 18 ans.

Séquence et durée prévue de l’activité [environ 75 minutes]

(L’activité peut être modifiée en fonction du temps disponible.)

  • Discussion préparatoire [15 minutes]
  • Recherche et préparation [15 minutes]
  • Présentations [30 minutes]
  • Récapitulation [15 minutes]
  • Activité complémentaire possible [facultatif]

Matériel

Discussion préparatoire [15 minutes]

Cette activité sur les plaques d’identité a pour but d’aider les jeunes à « mettre un visage » sur le Souvenir. Au cours des ans, les efforts du Canada pour protéger la paix dans le monde ont eu un coût très élevé. D’ailleurs, plus de 118 000 Canadiens et Canadiennes sont morts en service.

La campagne d’Italie fut une importante intervention militaire du Canada au cours de la Seconde Guerre mondiale. Plus de 93 000 Canadiens ont servi dans cet effort militaire vital. Au cours des 20 mois que dura la poussée des troupes, de la Sicile vers le nord de l’Italie, les Canadiens durent se battre avec acharnement contre certaines des meilleures troupes de l’armée allemande. Les Canadiens subirent plus de 26 000 pertes durant la campagne d’Italie, dont près de 6 000 morts. Ils sont enterrés ou commémorés dans plus de 40 cimetières, d’un bout à l’autre de l’Italie. Certains cimetières comprennent des centaines de tombes canadiennes et d’autres une seule.

Cette activité des plaques d’identités du Souvenir ne présente qu’une petite partie des Canadiens qui sont morts lors de la campagne d’Italie, entre juillet 1943 et février 1945. Veuillez noter que l’activité présente 210 individus morts en service, en groupes de 15 Canadiens pour chacun des 13 cimetières et 1 monument commémoratif. Les autres cimetières, ayant moins de 15 photos disponibles au moment de la création de l’activité, n’ont pas été inclus dans cette activité. Une carte de l’Italie pourra aider à situer ces 14 lieux.

Dans les activités complémentaires, vous aurez aussi accès à une liste de 41 individus, un pour représenter chacun des 41 lieux en Italie où sont commémorés des Canadiens morts lors de la Seconde Guerre mondiale.

Il est important de prendre le temps de réfléchir à ces individus, et de se souvenir de tous ceux et celles qui ont servi.

Demandez aux jeunes ce qu’ils connaissent de la Seconde Guerre mondiale. Savent-ils que des milliers de Canadiens ont combattu en Italie? Vous pourriez leur faire lire le feuillet historique Le Canada se souvient – La campagne d’Italie en guise d’introduction à cette activité.

Qu’est-ce qu’une plaque d’identité militaire?

Demandez à vos élèves s’ils savent ce qu’est une plaque d’identité militaire. En ont-ils déjà vu une?

La plaque d’identité militaire est une pièce d’identité officielle conçue pour le personnel militaire. Les soldats doivent la porter lorsqu’ils sont en service. En anglais, ces plaques sont appelées « dog tags » en raison de leur ressemblance avec les médailles utilisées pour identifier les chiens. Le nom officiel est « plaque d’identité » ou plaque ID. La plaque porte maintenant des renseignements importants sur la personne, comme son nom, son grade, son numéro matricule, son groupe sanguin et sa religion (pour appeler un membre du clergé approprié en cas de blessure ou de décès).

Les plaques d’identité sont portées par les troupes canadiennes depuis la Première Guerre mondiale. Les plaques canadiennes sont maintenant conçues de façon à pouvoir se rompre en deux parties en cas de décès. L’une des parties demeure avec le défunt, et on envoie l’autre au ministère de la Défense nationale.

Cliquez sur les liens suivants pour voir des pages commémoratives comprenant des photos de plaques d’identité de la Première et de la Seconde Guerres mondiales :

Première Guerre mondiale

Seconde Guerre mondiale

Recherche et préparation [15 minutes]

Imprimez les plaques d’identité de Canadiens morts lors de la campagne d’Italie (1943-1945) (format PDF) sur du papier cartonné (pour plus de solidité). Ce document contient des informations sur 210 individus (sur les quelque 6 000 qui sont morts entre juillet 1943 et février 1945) de partout au pays qui ont péri lors de cette importante campagne de la Seconde Guerre mondiale.

  • Découpez chaque plaque d’identité. Laminez-les si vous souhaitez les réutiliser.
  • Percez deux trous dans chacune des plaques d’identité et insérez dans ces trous une corde ou une chainette de métal.
  • Distribuez les plaques d’identité.
  • Demandez aux jeunes de faire une recherche sur l’individu de leur plaque d’identité sur le site Web du Mémorial virtuel de guerre du Canada, et demandez-leur d’ajouter directement sur la plaque d’identité le numéro matricule et l’âge du militaire tombé au combat.
  • Les jeunes peuvent naviguer sur Internet afin de découvrir des renseignements personnels additionnels concernant leur soldat mort au combat, comme son lieu de naissance, son lieu d’enrôlement, les endroits où il a servi, la cause de son décès, son lieu d’inhumation, etc., lesquels peuvent être intégrés à leurs présentations.

Qu’est-ce que le Mémorial virtuel de guerre du Canada?

Ce site offre un registre de renseignements concernant les sépultures et les monuments commémoratifs de plus de 118 000 Canadiens et Terre-Neuviens qui ont servi vaillamment et qui ont donné leur vie pour leur pays. Figurent sur ce site les monuments commémoratifs de plus de 1 800 hommes et femmes décédés pendant leur service pour le Canada depuis la guerre de Corée, notamment dans le cadre de missions de maintien de la paix et d’autres opérations plus récentes. On y trouve aussi des images numériques de photographies et de souvenirs personnels de soldats canadiens. Le Mémorial virtuel de guerre du Canada vise à souligner et à préserver le souvenir de ceux et celles qui ont servi le Canada en vue de protéger sa liberté, et qui ont ainsi contribué au développement du Canada en tant que nation.

Pour pousser la recherche un peu plus loin

Lorsqu’une recherche porte sur un individu décédé lors de la Seconde Guerre mondiale, vous pouvez suggérer aux jeunes d’utiliser la base de données en ligne Dossiers de service de la Deuxième Guerre mondiale - victimes de guerre, 1939-1947, de Bibliothèque et Archives Canada. Notez par contre que ce ne sont pas tous les dossiers de service militaire de ceux et celles qui sont morts lors de la Seconde Guerre mondiale qui sont disponibles, mais que le projet de numérisation de ceux-ci est en cours et que de nouveaux dossiers sont ajoutés à toutes les deux semaines. Vous pouvez aussi inviter les jeunes à cliquer sur « Comment obtenir des copies ou consulter un dossier » dans le menu de gauche, puis, en choisissant l’option no 1, suivre les consignes qui vous guideront sur le site Web d’Ancestry.ca. Vous et vos élèves pourrez créer un compte gratuit sur Ancestry.ca. Il y a quelques étapes importantes à suivre avant d’arriver au dossier militaire, mais si vous êtes patients, vous aurez accès à une mine d’informations sur la personne décédée, ce qui vous permettra d’approfondir la recherche et d’effectuer des présentations beaucoup plus étoffées.

Présentations [30 minutes]

Demandez à chaque participant de présenter « son » ou « sa » militaire mort(e) au combat.

Récapitulation [15 minutes]

Animez une discussion concernant l’activité sur les plaques d’identité. Pour ce faire, posez les questions suivantes :

  • Est-ce que les jeunes ont une meilleure appréciation de la contribution des Canadiens en uniforme qui sont morts en service?
  • Ont-ils une meilleure connaissance de la participation du Canada à la campagne d’Italie, de juillet 1943 à février 1945?
  • Existe-t-il d’autres façons d’utiliser les plaques d’identité en vue de rendre hommage à ceux et celles qui ont servi? Par exemple, porter une plaque d’identité lors de cérémonies commémoratives, etc.
  • Est-ce que c’est encore pertinent aujourd’hui de prendre le temps de se souvenir des Canadiens et Canadiennes qui sont morts à la guerre?

Demandez maintenant aux jeunes de nommer des activités qu’ils pourraient organiser pour souligner l’anniversaire de la campagne d’Italie. Voici quelques exemples :

  • Dresser une liste des vétérans de la campagne d’Italie qui vivent dans leur collectivité;
  • Concevoir une exposition commémorative pour souligner l’anniversaire de la campagne d’Italie et la présenter dans l’école;
  • Organiser une cérémonie commémorative à l’école et l’annoncer sur les médias sociaux Le Canada se souvient;
  • Visiter un cimetière ou un monument de guerre afin de rendre hommage aux hommes et aux femmes qui ont servi le Canada;
  • Communiquer avec la municipalité locale ou un organisme de vétérans afin de se porter volontaires pour les aider à organiser une activité commémorative prévue pour la région;
  • Créer une présentation sur la campagne d’Italie en utilisant la galerie de photos et la galerie d’art de la campagne d’Italie;
  • Écouter les histoires des vétérans de la campagne d’Italie dans la rubrique Des héros se racontent, le site Web du Projet Mémoire ou celui de l’Office national du film.
  • Prévoir la visite d’un cimetière ou d’un monument de guerre dans le cadre d’un voyage scolaire à l’étranger, etc.

Activité complémentaire possible [facultatif]

S’ils le souhaitent, les jeunes peuvent modifier la présente activité en effectuant une recherche sur un membre de leur famille ou un militaire de leur ville ou de leur région qui a servi. Si cette personne est un vétéran, et si elle est disponible et intéressée, elle pourrait être invitée à venir raconter ses expériences militaires au groupe d’élèves.

Les élèves peuvent aussi faire une recherche à partir de la liste partielle de 41 Canadiens morts à la guerre et inhumés en Italie. Cette liste contient le nom d’une personne pour chacun des 41 cimetières de guerre et mémorial où des Canadiens sont commémorés dans ce pays.

Date de modification :