William Henry Snyder Nickerson

William Henry Snyder Nickerson

William Henry Snyder Nickerson

William Nickerson est né à Dorchester, Nouveau-Brunswick le 27 mars 1875 de parents immigrants britanniques. Lorsqu’il était encore enfant, sa famille est retournée en Grande-Bretagne où il y a étudié la médecine. Plus tard, il s’est enrôlé et a servi avec le Royal Army Medical Corps lors de la guerre d’Afrique du Sud.

William Nickerson, alors âgé de 25 ans, était lieutenant au sein de l’infanterie montée de l’Armée britannique à Wakkerstroom, en Afrique du Sud, lorsqu’il a participé, le 20 avril 1900, à l’avance sur la colline de Bwab. La bataille a été très violente et un cavalier du Régiment du Worcestershire fût gravement blessé par les éclats d’obus. Ce soldat blessé se trouvait dans une position exposée et il était impossible de le sauver avant que les tirs de l’ennemi ne cessent.

Ce soir là, pendant une attaque par l’infanterie pour aider l’infanterie montée, le Lieutenant Nickerson a risqué sa vie pour secourir l’homme blessé.

« À Wakkerstroom, le soir du 20 avril 1900, pendant une avance de l’infanterie pour appuyer les hommes de l’infanterie montée, Lieutenant Nickerson, d’une bravoure remarquable, se rendit sous une pluie d’obus et de tirs nourris auprès d’un soldat blessé, lui pansa ses blessures et demeura auprès de lui jusqu’à ce qu’il puisse être déplacé dans un endroit sécuritaire. »

- Citation pour la Croix de Victoria, parue dans The London Gazette, 12 février 1901

En plus de la Croix de Victoria, cette action lui a mérité d’être cité à l’ordre du jour. William Nickerson a survécu à cette guerre et, suite à son service pendant la Première Guerre mondiale, il s’est vu élevé au grade de major-général. En 1933, il a été nommé colonel en chef du Royal Army Medical Corps. William Nickerson est décédé le 10 avril 1954 et il est enterré dans un cimetière privé à sa résidence à Cour, Kintyre, Écosse.

Date de modification :