John Alexander Sinton

John Alexander Sinton
John Alexander Sinton

John Sinton est né à Victoria, en Colombie Britannique, le 2 décembre 1884 de parents immigrants venus d'Irlande. Sa famille est retournée en Ulster en 1890 alors que John était encore un jeune garçon. John Sinton a étudié la médecine à la Queen's University de Belfast où il a obtenu un diplôme avec distinction en 1908, puis il a acquis d'autres diplômes aux universités de Cambridge et de Liverpool. Il s'est joint au Service médical de l'Inde en 1911 et a été capitaine dans l'Armée indienne lors de la Première Guerre mondiale.

Le 21 janvier 1916, Dr Sinton prenait soin des blessés pendant la violente bataille près des ruines d'Orah en Mésopotamie (aujourd'hui l'Iraq). Malgré le fait qu'il était lui-même blessé, il a continué à prodiguer les soins pendant que la bataille faisait rage autour de lui.

« Pour un courage des plus remarquables et un grand dévouement au devoir. Bien qu'il a été atteint aux deux bras et sur le côté, il refusa d'aller à l'hôpital, et il demeura aussi longtemps qu'il faisait jour, s'acquittant de ses obligations sous les tirs nourris de l'ennemi. Lors de trois événements précédents, le capitaine Sinton a démontré un extrême courage. »

— Citation pour la Croix de Victoria, parue dans The London Gazette, 21 juin 1916

Le Dr Sinton a été cité à l'ordre du jour quatre fois durant cette même campagne. De plus il s'est vu décerner l'Ordre russe de Saint-Georges.

Après la guerre, le Dr Sinton a été transféré au secteur civil du Service médical de l'Inde où il a eu une brillante carrière en tant que spécialiste des maladies tropicales. Il s'est enrôlé à nouveau lors de la Seconde Guerre mondiale et, au moment de sa retraite en 1943, il avait atteint le grade honoraire de brigadier. Il a cependant continué à prodiguer des conseils sur la lutte contre la malaria dans les différentes régions tropicales. Le Dr Sinton est décédé à sa résidence à Cookstown en Irlande du Nord le 25 mars 1956 et il a été enterré avec tous les honneurs militaires au cimetière presbytérien de Claggan.

Date de modification :