Sélection de la langue


Recherche sur veterans.gc.ca

Détails concernant l'emplacement

Canadiens inhumés dans le cimetière Rheinmünster-Söllingen

112 résultat(s) pour votre recherche
Nom Date de naissance Date de décès
Addison, Allin James 1968
Barron, Steven Bruce 1970 1970
Baxter, Sterling G. 1968 1968
Bennett, James Michael John 1983 1983
Bernhard, Baby 1956
Best, John Lawrence 1970 1970
Blain, Robert Nelson 1958 1958
Bourdage, Baby 1964 1964
Brassard, Jeremie 1993 1993
Brundige, Baby 1964 1964
Bullerwell, Jeremy 1974
Burrow, Lesley Scott 1956
Campbell, Michael Lee 1984 1984
Campbell, Mary Margaret 1958
Campbell, Shelly Margaret 1957
Campbell, Baby 1958
Collins, Natasha Irene 1984 1984
Colvin, Thomas E. 1968 1968
Crosby, Dennis Michael 1971 1971
Davis, Lynda May 1958
Despins, Baby N. 1967
Despins, Baby A. 1967
Drouin, Sherry Lynne 1968 1969
Dubois, Baby 1965 1965
Dunsmore, Frederick Charles 1956

Cimetière Rheinmünster-Söllingen

Le Canada est solidaire de l'Organisation du Trait‚ de l'Atlantique Nord (OTAN) depuis que celle-ci a été fondée le 4 avril 1949. L'engagement du Canada visant à établir quatre escadres de chasseurs en Europe a donné lieu à la création de la 1re Division aérienne du Canada dont les quartiers généraux étaient situés à Metz, en France et à la formation des escadres suivantes situées en France et en Allemagne:
    1re escadre de chasseurs établie à Marville, en France;
    2e escadre de chasseurs établie à Grostenquin, en France;
    3e escadre de chasseurs établie à Zweibrücken, en Allemagne; et
    4e escadre de chasseurs établie à Baden-Söllingen, en Allemagne

C'est la 30e base de matériel aérien d'appoint située à Langar, en Angleterre qui assurait le soutien logistique fourni à la division.

À la suite d'une restructuration des Forces canadiennes en Europe, la 4e escadre de chasseurs a été rebaptisée sous le nom de Base des Forces canadiennes (BFC) Baden-Söllingen.

Rheinmünster-Söllingen est située à environ 7 kilomètres de l'ancienne BFC. Le cimetière du village abrite les restes de 111 femmes et enfants de militaires canadiens. Contrairement à ce qui se passe en général en Amérique du Nord, dans la plupart des cimetières d'Europe les lots ne sont pas acquis à perpétuité mais plutôt pour une période spécifique qui dure généralement de 20 à 25 ans. À la fin de ce délai, les stèles funéraires sont retirées et le lot est éventuellement utilisé de nouveau. Bien que 41 tombes aient été préservées, les autres ont disparu au fil du temps.

Le Canada a conclu un bail de 50 ans avec la ville de Rheinmünster-Söllingen en ce qui concerne la section où reposent des Canadiens et a procédé à des arrangements afin que l'entretien des pierres tombales soit effectué de façon plus appropriée. Un monument commémoratif identifiant la section où sont enterrés des citoyens canadiens ainsi que les noms de ceux qui ont été inhumés dans le cimetière et dont les tombes ont disparu a été érigé au cours de l'été 2002.

Les données historiques relatives aux endroits mentionnés sont tirées des éléments suivants : site Web Pinetree Line; bulletin d'information (1957) de la 2e Escadre de chasseurs établie à Grostenquin en France; publication de la 4e GBMC de l'OTAN, 1983, Moritz Schauenburg Gmbh & Co. KG.

Date de modification :