Sélection de la langue


Recherche sur veterans.gc.ca

Détails concernant l'emplacement

Canadiens inhumés dans le cimetière Bistroff

2 résultat(s) pour votre recherche
Nom Date de naissance Date de décès
MacLean, Baby 1960 1960
Reimer, Brian William 1961 1961

Cimetière Bistroff

Village church

Le Canada est solidaire de l'Organisation du Trait‚ de l'Atlantique Nord (OTAN) depuis que celle-ci a été fondée le 4 avril 1949. L'engagement du Canada visant à établir quatre escadres de chasseurs en Europe a donné lieu à la création de la 1re Division aérienne du Canada dont les quartiers généraux étaient situés à Metz, en France et à la formation des escadres suivantes situées en France et en Allemagne:
    1re escadre de chasseurs établie à Marville, en France;
    2e escadre de chasseurs établie à Grostenquin, en France;
    3e escadre de chasseurs établie à Zweibrücken, en Allemagne; et
    4e escadre de chasseurs établie à Baden-Söllingen, en Allemagne

C'est la 30e base de matériel aérien d'appoint située à Langar, en Angleterre qui assurait le soutien logistique fourni à la division.

La 2e escadre de chasseurs établie à Grostenquin était située à environ 55 kilomètres à l'est et au sud-ouest de Metz, dans le département de la Moselle. Les villes de tailles appréciables les plus rapprochées de cet endroit sont Faulquemont, Morhange, St-Avold, Nancy et Metz. Il existe cependant de nombreux villages dans les campagnes environnantes. Les militaires qui faisaient partie de l'escadre et leurs familles disposaient d'écoles, d'un hôpital, d'une piscine, d'un aréna de hockey et d'autres installations de loisirs de même que d'une épicerie. L'hébergement à la station se limitait cependant à des logements pour célibataires et à un emplacement pouvant accueillir 120 roulottes destinées à loger des familles. La plupart des militaires logeaient dans les logements familiaux situés à St-Avold ou dans des logements privés situés à St-Avold et dans les villes ou villages avoisinants.

La commune de Bistroff en Moselle, est située à 5 kilomètres de Grostenquin, endroit où était établie la 2e escadre de chasseurs et de nombreux militaires et leurs familles y ont habité entre 1953 et 1964.

Deux Canadiens ont été enterrés dans le cimetière de la commune de Bistroff en Moselle. Contrairement à ce qui se passe généralement en Amérique du Nord, dans la plupart des cimetières d'Europe les lots ne sont pas acquis à perpétuité mais plutôt pour une période spécifique qui dure généralement de 20 à 25 ans. À la fin de ce délai, les stèles funéraires sont retirées et le lot est éventuellement utilisé de nouveau. En raison de cette pratique, les tombes des deux Canadiens enterrés à Bistroff n'existent plus.

La Commune de Bistroff et le Canada ont signé un bail de 50 ans pour la location d’une section du cimetière. Un monument commémoratif a été érigé en 2002, désignant l’endroit comme lieu de dernier repos de citoyens canadiens; le nom de ceux qui y ont été enterrés et dont la tombe n’a pas été retrouvée est gravé sur le monument. Une cérémonie d’inauguration a eu lieu en 2002.

Les données historiques relatives aux endroits mentionnés sont tirées des éléments suivants : site Web Pinetree Line; bulletin d'information (1957) de la 2e Escadre de chasseurs établie à Grostenquin en France; publication de la 4e GBMC de l'OTAN, 1983, Moritz Schauenburg Gmbh & Co. KG.

Date de modification :