Sélection de la langue


Recherche sur veterans.gc.ca

Détails concernant l'emplacement

Canadiens inhumés dans le cimetière Marville

41 résultat(s) pour votre recherche
Nom Date de naissance Date de décès
Abbott, Craig William 1955 1955
Ackson, Baby 1956 1956
Babin, Penelope Sharon 1946 1956
Baker, Mary Frances 1930 1960
Bishop, Baby 1962
Bourdon, Baby 1967 1967
Clowater, Joseph 1961 1961
Coles, Mary Cathy 1961 1961
Constable, Baby 1961
Doucette, Kevin 1959 1959
Doucette, Kevin Paul 1958 1959
Dumont, Cindy 1959 1959
Fleming, Betty 1957 1958
Gervais, Fernand
Goodman, Gerald 1960 1960
Gorman, Marie 1962 1962
Hall, Raymond Martyn 1960 1960
Hamilton, Timothy Maurice 1957 1959
Jenkinson, Wendy Anne 1961 1962
Joy, Mark Langford 1959 1959
Kempton, David Brian 1957 1957
Kenny, Steven Howard 1957 1958
Landry, Joseph André Francis 1959 1959
Lyon, Rodney Erwin 1955 1956
MacDonald, Kenneth Malcolm 1948 1960

Cimetière Marville

Entrance to St. Hilaire cemetery

Le Canada est solidaire de l'Organisation du Trait‚ de l'Atlantique Nord (OTAN) depuis que celle-ci a été fondée le 4 avril 1949. L'engagement du Canada visant à établir quatre escadres de chasseurs en Europe a donné lieu à la création de la 1re Division aérienne du Canada dont les quartiers généraux étaient situés à Metz, en France et à la formation des escadres suivantes situées en France et en Allemagne:
- 1re escadre de chasseurs établie à Marville, en France;
- 2e escadre de chasseurs établie à Grostenquin, en France;
- 3e escadre de chasseurs établie à Zweibrücken, en Allemagne; et
- 4e escadre de chasseurs établie à Baden-Söllingen, en Allemagne

C'est la 30e base de matériel aérien d'appoint située à Langar, en Angleterre qui assurait le soutien logistique fourni à la division.

Le cimetière de St-Hilaire se situe en haut d’une colline qui domine sur le village de Marville. Une chapelle qui date du 12e siècle apr. J.-C. se trouve au milieu du cimetière, laquelle est entourée de nombreuses pierres tombales très anciennes. La France a fait de cette section un lieu historique national en 1931. En plus de la section historique, il y a une « nouvelle » section, où des enterrements ont eu lieu plus récemment.

Quarante et un membres de familles de militaires canadiens ont été enterrés à Marville – certains dans la section historique. Les pierres tombales, en forme de croix, étaient en mauvais état et devaient donc être réparées ou remplacées. Certaines pierres tombales avaient disparu.

En 2003, le Canada a négocié un bail de 50 ans avec la Commune de Marville pour la location de lots du cimetière. Les croix ont été remplacées, les autres pierres tombales, nettoyées, et un monument commémoratif a été érigé, où sont gravés les noms de ceux dont la pierre tombale n’a pas été retrouvée. Une cérémonie d’inauguration a eu lieu en août 2003.

Les données historiques relatives aux endroits mentionnés sont tirées des éléments suivants : site Web Pinetree Line; bulletin d'information (1957) de la 2e Escadre de chasseurs établie à Grostenquin en France; publication de la 4e GBMC de l'OTAN, 1983, Moritz Schauenburg Gmbh & Co. KG.

Date de modification :