Sélection de la langue


Recherche sur veterans.gc.ca

Mémorial virtuel de guerre du Canada

George Arthur Crites Forrest

En mémoire

Artifier, salle des machines George Arthur Crites Forrest

6 février 1943

Service militaire


Numéro matricule :

V/33125

Âge :

29

Force :

Marine

Unité :

Réserve des volontaires de la Marine royale canadienne

Division :

H.M.C.S. Louisburg

Renseignements additionnels


Né(e) :

le 12 mai 1913
Montreal, Québec

Enrôlement :

le 4 août 1941
Montreal, Québec

Fils de William P. et Maud Mae Forrest, de Montréal, Province de Québec; epoux de Valerie Olive Forrest, de Montréal. Fils de William P. et Maud Mae (née Simser) Forrest, de Montréal, Québec; frère de William et Gladys. Il était l'époux adoré de Valerie Olive (née Dingle) Forrest, de Montréal, Québec. Père de Jeffrey George et de Judith Priscilla. Avant de s'enrôler, l'ingénieur artificier Forrest travaillait au Canadian Pacific Railways à titre d'« avertisseur ». La condition préalable pour l'emploi était de posséder une bicyclette. Il avait la responsabilité d'aller sonner aux portes des équipages de train pour les aviser que leur présence au travail était obligatoire à une certaine heure. (Les téléphones n'étaient pas aussi omniprésents que maintenant.) Il a ensuite gravi les échelons dans les ateliers du CPR dans la région des terminus de Montréal. Grâce à ses grandes aptitudes en mécanique, il a été apprenti puis est devenu ajusteur ou compagnon monteur d'installations à vapeur. Il a obtenu son certificat alors qu'il travaillait dans la rotonde et les ateliers d'Outremont. Son certificat d'apprenti a été émis le 12 janvier 1940. Il a déclaré avoir fait ses années d'apprentissage du 14 mai 1930 au 20 mai 1936.

Inscription commémorative sur la page 160 du Livre du Souvenir de la Seconde Guerre mondiale. Commander une copie de cette page. Télécharger une copie haute résolution.

Information sur le lieu d’inhumation


Cimetière :

MONUMENT COMMÉMORATIF DE HALIFAX
Nouvelle-Écosse, Canada

Information sur la sépulture :

Panel 10.

Emplacement :

Ce Monument commémoratif, érigé au parc de Point Pleasant dans la capitale de la Nouvelle-Écosse, est l'un des rares hommages concrets aux hommes disparus en mer. Pendant la Seconde Guerre mondiale, la Marine royale du Canada perdit vingt-quatre navires et près de deux mille membres de ses effectifs. Le Monument fut érigé par la Commonwealth War Graves Commission et inauguré en novembre 1967 selon les traditions navales, par M. H.P. MacKeen, lieutenant-gouverneur de la Nouvelle-Écosse, en présence de M. R. Teillet, alors ministre des Affaires des anciens combattants. Le Monument est formé d'une grande croix du Sacrifice en granit, de douze mètres de haut, que peuvent facilement voir tous les navires qui approchent du port de Halifax. La croix est montée sur une grande plate-forme de granit portant 23 panneaux de bronze sur lesquels sont gravés les noms de plus de trois mille hommes et femmes qui périrent en mer. L'inscription, en français et en anglais, se lit ainsi :

1914-1939
1918-1945
À LA MEMOIRE
DES HOMMES ET DES FEMMES
DE LA MARINE DE GUERRE
DE L'ARMÉE ET DE LA
MARINE MARCHANDE
DU CANADA
DONT LES NOMS SONT
INSCRITS ICI
LEURS TOMBES SONT
INCONNUES MAIS LEUR
SOUVENIR VIVRA.
Le 19 juin 2003, le gouvernement du Canada a désigné le 3 septembre de chaque année comme étant une journée de reconnaissance de la contribution des anciens combattants de la marine marchande.

Les renseignements suivants sont gracieusement fournis par la Commission des sépultures de guerre du Commonwealth. (site disponible en anglais seulement)

Collection numérique

Envoyez-nous vos images

  • Coupure de Presse

En apprendre plus sur le Mémorial virtuel de guerre du Canada

Pour en savoir plus, visitez notre page d’aide. Si vous avez des questions ou des commentaires concernant les renseignements contenus dans ce répertoire, envoyez-nous un courriel ou appelez-nous.

Date de modification :