Mémorial virtuel de guerre du Canada

George Henry Leopold Bossange

En mémoire

Sergent d'état-major George Henry Leopold Bossange

21 juin 1919

Spirit River, Alberta

Gendarmerie royale du Canada


Numéro matricule :

979

Âge :

57

Division :

Prince Albert, Fort Saskatchewan, Calgary & Athabasca

Renseignements additionnels


Né(e) :

le 10 juin 1862

Enrôlement :

le 3 décembre 1883

Le sergent d'état-major Bossange est né en France et est venu au Canada avec ses parents. Il a combattu durant la Rébellion de Riel en 1885, puis a quitté la Force en 1886 et en 1890. Le sergent d'état-major Bossange a été promu caporal le 1er juin 1887, sergent le 19 décembre 1889 et sergent d’état-major le 1er septembre 1913. On dit qu’il démontra un service exemplaire.

Il est frappé par la foudre à Spirit River en Alberta, alors qu’il était de patrouille. La montre qui se trouvait dans la poche du sergent d'état-major Bossange s’est arrêtée à 5 h 40; le métal de la montre avait fondu et le quartz était brisé. La plaque de couche de son revolver et le canon d’acier avait fondu à environ un demi-pouce de la bouche. En 45 ans de patrouille à cheval dans les Prairies, c’est le seul membre qui a été tué par la foudre.

Le sergent d'état-major Bossange était marié à Mary Emma et avait trois filles et un fils. Son fils, Waldemar Leopold Robert Bossange, est mort au combat durant la Première Guerre mondiale.

Inscription commémorative sur la page 42 du Livre du Souvenir de la Gendarmerie royale du Canada.

Collection numérique

Envoyez-nous vos images
  • Mémorial de la GRC
  • Inscription sur la stèle funéraire – Photo avec la permission de www.rcmpgraves.com

En apprendre plus sur le Mémorial virtuel de guerre du Canada

Pour en savoir plus, visitez notre page d’aide. Si vous avez des questions ou des commentaires concernant les renseignements contenus dans ce répertoire, envoyez-nous un courriel à vac.cvwm-mvgc.acc@canada.ca ou appelez-nous.

Date de modification :