Mémorial terre-neuvien à Gueudecourt

Mémorial terre-neuvien à Gueudecourt

Le mémorial terre-neuvien à Gueudecourt est situé juste au nord-est de Gueudecourt. On peut facilement voir, de la route Albert-Bapaume-Cambrai, le caribou mâle en bronze que le gouvernement de Terre-Neuve a érigé sur un monticule dans un petit parc de champ de bataille. Ce monument marque l'endroit où, en octobre 1916, les Terre-Neuviens jouèrent un rôle décisif dans la prise d'une place d'armes allemande appelée la tranchée Rainbow, rachetant ainsi la cuisante défaite à Beaumont-Hamel.

La bataille du Transloy (1916)

Le village de Gueudecourt est à cinq kilomètres directement au sud de Bapaume. C'est là que, le 12 octobre 1916, le Newfoundland Regiment déclencha son assaut héroïque pendant la bataille du Transloy, une des plus importantes batailles de la Somme.

À son arrivée du nord, où elle avait passé dix semaines au saillant d'Ypres, la 88e Brigade, dans laquelle servait le Newfoundland Regiment, fut temporairement attachée à la 12e Division britannique, qui occupait Gueudecourt. Le 10 octobre, à la tombée de la nuit, les Terre-Neuviens occupaient un secteur de quatre cent cinquante mètres sur la ligne de tir, dans la banlieue nord du village. Lorsque l'attaque se déclencha à 14 h 05 le 12, les quatre compagnies terre-neuviennes avancèrent en ligne, avec le 1st Essex Battalion sur leur gauche. Mais les hommes se tenaient si près de leur barrage d'artillerie que plusieurs furent tués ou blessés par leurs propres armes de soutien. Les Allemands qui défendaient les tranchées de première ligne, forcés de se mettre à l'abri pour se protéger des obus, se virent rapidement engagés dans un combat corps à corps. Dès 14 h 30, les deux bataillons d'assaut de la 88e Brigade atteignaient leur premier objectif - la tranchée Hilt, sur la première ligne allemande.

Comme les Terre-Neuviens progressaient vers leur dernier objectif, à quelque sept cent cinquante mètres de leur ligne de départ, ils furent obligés de revenir à la tranchée Hilt en raison du feu intense des mitrailleuses venant de l'avant et du flanc droit. Sur leur gauche, une vive contre-attaque ennemie força le 1st Essex à se replier dans la banlieue de Gueudecourt, laissant ainsi le flanc des Terre-Neuviens sans protection. Les équipes de bombardement terre-neuviennes dégagèrent la partie évacuée de la tranchée Hilt et s'en emparèrent puis, le front du bataillon doublant tout à coup de longueur, tous se mirent à creuser avec ardeur dans le dur sol de craie pour y construire un parapet et une nouvelle banquette de tir et, d'une façon générale, renverser la position occupée auparavant par les Allemands.

En fin d'après-midi, la contre-attaque prévue se déclencha, mais le feu nourri des fusils et des mitrailleuses Lewis des Terre-Neuviens repoussa l'ennemi, qui subit de lourdes pertes. Les troupes épuisées défendirent la position contre d'autres attaques jusqu'à ce qu'un bataillon de la 8e Brigade prenne la relève, pendant la nuit, pour qu'elles aillent se reposer en réserve.

Durant les cinquante-trois heures qui s'étaient écoulées depuis son arrivée dans les tranchées, le 10 octobre, le Newfoundland Regiment avait subi deux cent trente-neuf pertes, dont cent vingt tués ou morts à la suite de leurs blessures. Cependant, le régiment avait été l'une des rares unités de toute la Quatrième armée à s'emparer d'un objectif et à le conserver. « Ce succès » écrivit plus tard le commandant de la brigade, « est d'autant plus méritoire qu'il fut le seul véritable succès de cette journée. »

Indications routières

Vue aérienne du Mémorial terre-neuvien à Gueudecourt

Le mémorial terre-neuvien à Gueudecourt est situé à environ 45 km au sud-est d'Amiens, 30 km au sud d'Arras et 135 km au nord de Paris. Vous pouvez vous rendre à Amiens en train ou en autobus et de là, prendre un taxi jusqu'au mémorial, au coût d'environ €75 pour un voyage aller-retour. Vous pouvez aussi prendre le train jusqu'à Albert et de là, prendre un taxi, au coût d'environ €44 pour un voyage aller-retour. Vous pouvez également louer une bicyclette à la station de train à un coût approximatif de €5 par jour, €11 par semaine ou €17 par mois.

Nota : Le coût d'un taxi indiqué plus haut est basé sur un voyage aller-retour sans période d'attente. Si vous désirez que le taxi vous attende pendant que vous visitez le site, vous devrez payer €17,90 l'heure. Les correspondances par l'autobus sont difficiles et il n'y en a pas beaucoup dans la région rurale du département de la Somme.

Si vous vous déplacez en auto, veuillez suivre les directions suivantes :

Nota : Les limites de vitesse en France sont de 50 km/h dans les villes et les zones résidentielles, d'habitude de 90 km/h sur les routes secondaires (mais ceci varie à certains endroits) et de 130 km/h sur l'autoroute. Soyez au courant de la règle accordant la priorité de la droite.

À partir de Paris, de l'aéroport Charles de Gaulle, suivez l'autoroute A1 en direction de Lille. Continuez sur cette route pour environ 130 km et prenez la sortie 14 en direction de Bapaume. Une fois à Bapaume, suivez les directives pour Albert via la D929. Dans la communauté de Le Sars, tournez en direction du sud sur la D11 et conduisez pour environ 6 km. Une fois au village de Gueudecourt, suivez la D11 (D74E) en direction de Beaulencourt. Le mémorial se situe à environ un kilomètre après Gueudecourt sur votre droite. Cela vous prendra environ 1,5 heures pour vous rendre au mémorial.

À partir d'Amiens, suivez la D929 en direction de Bapaume et conduisez pour environ 40 km. Dans la communauté de Le Sars, tournez en direction du sud sur la D11 et conduisez pour environ 6 km. Une fois au village de Gueudecourt, suivez la D11 (D74E) en direction de Beaulencourt. Le mémorial se situe à environ un kilomètre après Gueudecourt sur votre droite. Cela vous prendra environ 45 minutes pour vous rendre au mémorial.

À partir d'Arras, suivez l'autoroute A1 en direction de Paris. Continuez sur cette route pour environ 25 km. Prenez la sortie 14 en direction de Bapaume. Une fois à Bapaume, suivez les directives pour Albert via la D929. Dans la communauté de Le Sars, tournez en direction du sud sur la D11 et conduisez pour environ 6 km. Une fois au village de Gueudecourt, suivez la D11 (D74E) en direction de Beaulencourt. Le mémorial se situe à environ un kilomètre après Gueudecourt sur votre droite. Cela vous prendra environ 1,25 à 1,5 heures pour vous rendre au mémorial.

À partir de Calais, suivez la A26 et continuez sur cette route pour environ 130 km. Tournez en direction du sud sur la A1 en direction de Paris et conduisez pour environ 25 km. Prenez la sortie 14 en direction de Bapaume. Une fois à Bapaume, suivez les directives pour Albert via la D929. Dans la communauté de Le Sars, tournez en direction du sud sur la D11 et conduisez pour environ 6 km. Une fois au village de Gueudecourt, suivez la D11 (D74E) en direction de Beaulencourt. Le mémorial se situe à environ un kilomètre après Gueudecourt sur votre droite. Cela vous prendra environ 2 heures pour vous rendre au mémorial.

À partir de Lille, suivez la A1 en direction de Paris. Continuez sur cette route pour environ 70 km. Prenez la sortie 14 en direction de Bapaume. Une fois à Bapaume, suivez les directives pour Albert via la D929. Dans la communauté de Le Sars, tournez en direction du sud sur la D11 et conduisez pour environ 6 km. Une fois au village de Gueudecourt, suivez la D11 (D74E) en direction de Beaulencourt. Le mémorial se situe à environ un kilomètre après Gueudecourt sur votre droite. Cela vous prendra environ 45 minutes à 1 heure pour vous rendre au mémorial.

Date de modification :