Cimetière britannique du Bois-Carré

Cimetière britannique du Bois-Carré
Cimetière britannique du Bois-Carré
Cimetière britannique du Bois-Carré

Le village de Thélus, situé sur la crête de Vimy, a été pris par le Corps canadien le 9 avril 1917, et il est resté sous le contrôle britannique jusqu'à la fin de la guerre. La commune comprend des monuments aux morts de la 1re Division canadienne et (au carrefour Les Tilleuls) le Monument commémoratif de l'Artillerie canadienne. Le cimetière britannique du Bois-Carré a été aménagé par les unités de la 1re Division canadienne en avril 1917 et a été utilisé jusqu'au mois de juin suivant.

Les 61 sépultures datant de cet époque se trouvent dans le lot I (un soldat canadien, tué accidentellement en 1919, a aussi été inhumé dans le lot I, rangée F). Le cimetière a été sensiblement agrandi après l'Armistice lorsqu'on a regroupé les tombes provenant des champs de bataille et des cimetières environnants. Aujourd'hui, la mémoire de plus de 500 victimes de la guerre de 1914-1918 et d'un petit nombre de victimes de la guerre de 1939-1945 est perpétuée dans ce lieu. Le cimetière recouvre une superficie de 1 898 mètres carrés et est entouré d'un mur en briques.

Dans ce cimetière reposent 232 Canadiens victimes de la bataille de la crête de Vimy.

Indications routières

Thélus est un village à 7 kilomètres au nord d'Arras. Le cimetière britannique du Bois-Carré se trouve à 1 kilomètre à l'est du village, du côté sud de la route de Bailleul-sire-Berthoult (D49).

Cimetières

Date de modification :