Cimetière britannique de Duisans

Cimetière britannique de Duisans

Pendant la Première Guerre mondiale, le secteur entourant Duisans, en France, était entre les mains des forces du Commonwealth de mars 1916 jusqu’à la fin du conflit. Ce n’est toutefois qu’en février 1917 que le lieu de ce cimetière a été choisi comme dernière demeure de ceux qui sont morts dans les postes d’évacuation sanitaire situés dans le secteur. Les premières inhumations ont eu lieu en mars 1917; les tombes se multiplièrent très rapidement.

Au total, 3 207 membres des forces du Commonwealth de la Première Guerre mondiale, dont 320 Canadiens, ont été inhumés ou commémorés dans le cimetière britannique de Duisans. Le cimetière, dessiné par Sir Reginald Blomfield, abrite également 88 sépultures de guerre allemandes. La plupart des soldats enterrés dans le cimetière sont morts lors de combats survenus dans le secteur d’Arras au printemps 1917 et lors de la guerre de tranchées qui s’est ensuivie. De mai à août 1918, on y a également inhumé des soldats tués sur les lignes de front, et, de l’automne 1918 jusqu’à la fin de 1920, des installations médicales militaires étaient actives dans le secteur.

Indications routières

Le cimetière britannique de Duisans se trouve à Étrun, mais tire son nom du village voisin, Duisans. Duisans et Étrun sont des villages du département du Pas de Calais situés à neuf kilomètres environ à l’ouest d’Arras. Le cimetière se trouve à un kilomètre au nord de Duisans sur la route D339, en sortant de la route nationale N39, à l’angle de la route Arras Habarcq et d’un chemin menant à Haute Avesnes.

Cimetières

Date de modification :