Cimetière du Cratère Lichfield

Cimetière du Cratère Lichfield

Le Cratère Lichfield était l'un des deux cratères de mines (l'autre étant le Cratère Zivy) qui ont été utilisés par l'officier d'inhumation du Corps canadien en 1917 pour enterrer les corps trouvés sur le champ de bataille de Vimy. En général, les nombreux regroupements de tombes qui ont été érigées par les Canadiens, à l'époque, ne portaient pas de nom, mais une série de lettres et de nombres; le nom initial du cimetière du Cratère Lichfield était CB 2 A. Le cratère est essentiellement une fosse commune qui renferme 57 sépultures de la Première Guerre mondiale, 15 d'entre elles étant non identifiées. Tous les hommes enterrés ici sont morts le 9 ou le 10 avril 1917, à l'exception d'un soldat décédé en avril 1916, dont la sépulture a été trouvée sur le bord du cratère après l'Armistice et qui est la seule surmontée d'une pierre tombale.

Les noms des autres soldats enterrés dans le cratère sont inscrits sur des panneaux fixés au mur périmétrique. La conception du cimetière est de W. H. Cowlishaw.

Dans ce cimetière reposent 40 Canadiens victimes de la bataille de la crête de Vimy, y compris un récipiendaire de la Croix de Victoria.

Indications routières

Le Cratère Lichfield est un petit cimetière situé près de la haie de l'autoroute A26 (Paris-Calais) derrière le village de Neuville-Saint-Vaast. En entrant dans Neuville-Saint-Vaast suivre les indications pour le Monument commémoratif du Canada à Vimy et emprunter la troisième route à droite en direction du boisé, passer par-dessus l'autoroute et prendre le premier embranchement à droite vers les champs. Le cimetière se trouve dans un champ à environ 450 mètres du carrefour.

Cimetières

Date de modification :