Cimetière de la vallée des Zouaves

Cimetière de la vallée des Zouaves

Le cimetière doit son nom aux régiments français qui se sont battus dans les environs de Souchez en 1914-1915. Le cimetière a été aménagé en mai 1916 et utilisé jusqu'en juin 1917. Il a subi de graves dommages à la suite de tirs d'obus. Après l'Armistice, il a été agrandi lorsque des tombes provenant d'un vaste secteur à proximité de Souchez ont été regroupées (elles forment maintenant le lot I).

Aujourd'hui, près de 250 victimes de la guerre de 1914-1918 sont commémorées dans ce lieu. Parmi celles-ci, plus d'un quart sont non identifiées et des monuments commémoratifs spéciaux ont été érigés à la mémoire de 8 soldats du Royaume-Uni et de 3 du Canada qui sont enterrés ou que l'on croit être enterrés parmi elles. Cinq sépultures dans le lot II, qui ont été identifiées collectivement mais non individuellement, sont désignées par des pierres tombales sur lesquelles on a ajouté les mots suivants : « Buried near this spot » (enterré près de cet endroit). Le cimetière s'étend sur une superficie de 1 533 mètres carrés et est entouré d'un mur en moellons. Un soldat allemand y est inhumé dans le lot II, rangée G, tombe 2.

Dans ce cimetière reposent 9 Canadiens victimes de la bataille de la crête de Vimy.

Indications routières

Souchez est un village situé à approximativement 12 kilomètres au nord d'Arras, sur la route principale menant à Béthune. Le cimetière de la vallée des Zouaves se trouve à 2 kilomètres environ au sud-est du village dans la vallée qui s'étend vers le sud à partir de Souchez, du côté ouest de la crête de Vimy.

Cimetières

Date de modification :