Parc Peacekeeper

On trouve au parc Peacekeeper de Calgary, en Alberta, une statue de bronze et un mur de l’excellence qui commémorent les missions canadiennes de maintien de la paix et rendent hommage à ceux et celles qui y ont laissé leur vie.

Calgary, Alberta

Partager :

Chypre Guerre du Golfe Balkans Rwanda

Information pour les visiteurs

3031, avenue Dallaire Sud Ouest, Calgary, Alberta

La Parc Peacekeeper est ouvert 24 heures par jour.


Information de la base de données

Ville/Province : Calgary, AB

Numéro du monument : 48002-068

Type : Statue

Adresse : Garrison Green

Lieu : North Glenmore

Coordonnées GPS : Lat: 51.003 Long: -114.12698

Consulter la base de données des monuments commémoratifs canadiens

Poupée « Izzy »

La statue représente un gardien de la paix canadien qui remet une poupée « Izzy » à un enfant. Cette poupée a été nommée en l’honneur de Mark Isfeld, dont la mère confectionnait au crochet de petites poupées pour qu’il puisse les remettre aux enfants croisés lors de ses patrouilles. Le nom de Mark Isfeld figure également au mur commémoratif du parc, car il a été tué par une mine en Croatie le 21 juin 1994.

Photo : Avec la permission de la Société immobilière du Canada

Mur des missions

Le parc renferme en outre un mur des missions où l’on énumère toutes les missions des Nations Unies auxquelles le Canada a pris part. Au moment de sa construction en 2004, on croyait que le mur de l’excellence offrait suffisamment de place pour que des noms puissent y être inscrits pendant 60 ans. Lorsqu’il a fallu y commémorer les pertes canadiennes lors de la mission en Afghanistan, le mur a été rapidement couvert de noms, et des efforts ont été entrepris afin d’en installer un second pour y accueillir le nombre croissant de soldats dont on voulait honorer la mémoire.

Lieu paisible

Le parc de 1,85 acres est situé dans Garrison Green, un espace issu du réaménagement du parc Lincoln, lequel faisait autrefois partie de la Base des Forces canadiennes Calgary, et a servi de terrain d’aviation pour le Programme d’entraînement aérien du Commonwealth britannique durant la Seconde Guerre mondiale. Lorsque la base a fermé ses portes en 1998, la Société immobilière du Canada a été chargée de réaménager le secteur.

Gardiens de la paix commémorés

Les rues de Garrison Green avaient été nommées au départ pour commémorer les endroits où les troupes canadiennes avaient participé à des missions de maintien de la paix et devaient alors être rebaptisées pour souligner le fait que le parc Lincoln avait servi de terrain d’aviation au cours de la Seconde Guerre mondiale. Compte tenu du réaménagement du secteur, les parties en question ont finalement convenu que les rues de Garrison Green seraient nommées en l’honneur de gardiens de la paix canadiens. La succursale de Calgary de l’Association canadienne des vétérans des forces de la paix pour les Nations Unies a alors proposé 16 noms, dont 13 ont été retenus.

Inscription sur le monument

PARC PEACEKEEPER
Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, le Canada a instauré une forte tradition de maintien de la paix. Au cœur de cette tradition se trouvent les militaires qui servent le Canada dans ses efforts pour aider les personnes touchées par la guerre. Ces militaires servent leur pays et le monde entier grâce à leur dévouement au maintien de la paix et de la sécurité à l’échelle internationale. Ce parc commémore les gardiens de la paix du Canada.
Le parc Peacekeeper est composé de trois éléments : le mur d’honneur, le mur des missions et la statue de bronze. Le mur d’honneur commémore les gardiens de la paix tombés au combat qui ont fait le sacrifice ultime. Leur perte constitue un symbole puissant de la volonté du Canada de créer un monde meilleur pour tous. Le deuxième mur énumère les missions de maintien de la paix auxquelles le Canada a participé. Les murs témoignent de la persévérance et des sacrifices nécessaires pour protéger la paix.
La statue de bronze représente un soldat canadien armé offrant une poupée « Izzy » à une fillette. Au cours de nombre de leurs missions, les gardiens de la paix du Canada ont vu la pauvreté et la souffrance des plus démunis, des enfants surtout. Cette statue incarne le double rôle des gardiens de la paix canadiens d’offrir une intervention militaire et de faire preuve de compassion.
Les gardiens de la paix
Nous nous souviendrons d’eux.
Présenté aux gardiens de la paix du Canada et à la ville de Calgary par la Société immobilière du Canada CLC limitée pendant la Journée nationale des Gardiens de la paix (Casques bleus) le 9 août 2004.

Conflits liés à ce mémorial

Date de modification :