Sélection de la langue


Recherche sur veterans.gc.ca

Ethelbert 'Curley' Christian

Amputé des quatre membres après avoir subi des blessures dans la bataille de la crête de Vimy, Christian Curley a contribué à l'établissement d'un programme pour les vétérans handicapés qui est encore offert aujourd'hui.

Toronto, Ontario


Première Guerre mondiale
Karen Hermiston

Table des matières


  1. Biographie
  2. Lieu de participation

Biographie

Ethelbert 'Curley' Christian est né aux États-Unis. Il a déménagé au Canada où il s'est ensuite enrôlé dans l'Armée canadienne en 1915 lors de la Première Guerre mondiale.

Le 9 avril 1917, M. Christian servait au sein du 78e Bataillon canadien d'infanterie (Winnipeg Grenadiers) pendant la bataille de la crête de Vimy, lorsqu'une explosion d'artillerie lourde l'a enseveli dans une tranchée. Ses bras et ses jambes ont été écrasés par les débris et le soldat blessé est demeuré coincé pendant deux jours. Retrouvé à peine en vie, Curley Christian a échappé à la mort une fois de plus lorsque deux de ses brancardiers ont été tués par des tirs ennemis lors de son transport hors du champ de bataille.

Heureusement, le soldat Christian a survécu mais la gangrène est apparue. Ses deux bras et ses deux jambes ont dû être amputés. Malgré tout, il a gardé une attitude positive et à son retour au Canada, il a épousé une bénévole qui travaillait à l'hôpital de Toronto où il se rétablissait.

Curley Christian a reçu des prothèses et a vécu activement jusqu'à son décès en 1954. Il a été un des 8 000 anciens combattants qui sont retournés en France lorsque le nouveau Mémorial national du Canada à Vimy a été inauguré par le roi Édouard VIII en juillet 1936.

* La Mural of Honour est exposée de manière permanente au The Military Museums (disponible en anglais seulement) à Calgary.


Lieu de participation

Date de modification :