Sélection de la langue


Recherche sur veterans.gc.ca

Leur service. Notre fierté.


Leur service. Notre fierté.

Venant de partout au Canada, ces militaires ont fièrement servi notre pays, ici et à l’étranger, pour contribuer à maintenir la paix et la liberté et nous permettre de vivre la vie que nous menons aujourd’hui.

Apprenez-en davantage sur leur service, leurs expériences et leurs contributions à la paix, à la sécurité et aux efforts humanitaires dans les profils ci-dessous.

Des Canadiens aux quatre coins du monde


Moyen-Orient

Des premières missions de maintien de la paix des Nations Unies visant à réduire les tensions dans la région aux efforts plus récents, des Canadiens y ont été dépêchés pendant des décennies.

Bruce Barnes

L’adjudant (à la retraite) Bruce Barnes

Né à Vancouver en 1954, Bruce Barnes avait seulement cinq ans lorsque sa famille a déménagé en Europe. À 18 ans, une soif d’aventure l’a amené à s’enrôler dans l’Armée britannique. Il a servi pendant près de 40 ans : la première moitié pour la Grande-Bretagne et une seconde moitié pour le Canada.

Premier maître de 2e classe Tony Tremblay

Premier maître de 2e classe Tony Tremblay

Tony Tremblay a servi dans la Marine royale canadienne durant 23 ans. Une simple lettre, qu’on lui a remise alors qu’il était à bord du NCSM Athabaskan durant la guerre du golfe Persique, a changé le cours de sa vie.

Premier maître de 1re classe (à la retraite) David Bodie

Premier maître de 1re classe (à la retraite) David Bodie

Pendant 35 ans, David Bodie a sillonné les mers au service de la Marine royale canadienne. Maintenant à la retraite, il a de bons souvenirs d’une carrière militaire qui l’a fait voyager partout dans le monde, y compris dans une zone de guerre.

Caporal-chef (à la retraite) Marc Bergeron

Caporal-chef (à la retraite) Marc Bergeron

Marc Bergeron en a vu de toutes les couleurs à travers les lentilles des caméras qu’il a maniées pour les Forces armées canadiennes (FAC) durant une carrière remplie de revirements. La photo est une passion qui l’habite depuis l’âge de 15 ans. C’est aujourd’hui aussi l’un des remèdes qui l’aide à combattre les effets de l’état de stress post-traumatique (ESPT).

Lieutenant-colonel (à la retraite) Charles Cormier

Lieutenant-colonel (à la retraite) Charles Cormier

En 1968, du haut de ses 16 ans, Charles Cormier ne se doutait pas qu’il allait bientôt piloter avions et hélicoptères. Il venait alors tout juste de s’enrôler dans la Réserve des Forces armées canadiennes. Deux décennies plus tard, il s’est porté volontaire pour participer aux efforts canadiens lors de la guerre du Golfe.

Vice-amiral (à la retraite) Duncan « Dusty » Miller

Vice-amiral (à la retraite) Duncan « Dusty » Miller

Né au Royaume Uni, Duncan « Dusty » Miller a immigré au Canada en 1954. À l’âge de 15 ans, il désire vivement s’engager dans la marine et il se rend donc au centre de recrutement. Il ne peut y être admis avant l’année suivante, étant donné son jeune âge. Il poursuit des études à l’Université Bishop’s de Lennoxville.

L’adjudant Terry Warner

L’adjudant Terry Warner

Après une carrière exceptionnelle de plus de 40 ans au sein des Forces armées canadiennes, l’adjudant Terry Warner prendra sa retraite juste à temps pour le 30e anniversaire de la guerre du Golfe. C’est une heureuse coïncidence, car il s’agissait de son premier déploiement outre-mer.

Francine en 2019 au Colisée de Québec pendant la semaine des Vétérans pour la mise au jeu.

Caporal (à la retraite) Francine Beaudry

Depuis plus de 40 ans, Francine Beaudry est une femme d’action et de cœur. Elle n’a jamais eu peur de s’impliquer volontairement et la passion du service militaire lui a coulé dans le sang pendant 18 ans. Fille de deux parents Autochtones, Francine n’a jamais quitté d’esprit les Forces armées canadiennes (FAC), puisqu’elle est aujourd’hui la présidente de l’Association des Vétérans Autochtones du Québec.

Terri Orser reçoit la Mention élogieuse du ministre des Anciens Combattants, en 2016.

Adjudante (à la retraite) Theresa « Terri » Lynn Orser

Elle aura globe-trotté un peu partout à travers le monde. Theresa « Terri » Lynn Orser a combattu et a été témoin d’horreurs dans divers théâtres d’opération au cours de ses 27 années de service au sein des Forces armées canadiennes (FAC). En 2007, elle a fait la transition vers la vie après le service, après avoir été libérée pour raisons médicales en raison d’un trouble de stress post-traumatique (TSPT).

Caporal-chef (à la retraite) Richard Delve

Caporal-chef (à la retraite) Richard Delve

Richard Delve est né à Hamilton, en Ontario. Cuisinier de métier, Richard Delve a servi au sein des Forces armées canadiennes (FAC) pendant 19 ans et demi. Il a servi sur le front intérieur à Esquimalt, à Kingston et à Petawawa, ainsi qu’à l’étranger en Allemagne. Il a également participé à deux missions en Bosnie, en 1992 et en 1996. En octobre 1990, il est parti en déploiement au Qatar pour prendre part à la guerre du Golfe – il est revenu en mars 1991.

Major (à la retraite) Lynn Doucette

Major (à la retraite) Lynn Doucette

Pendant ses 35 ans de carrière dans l’Aviation royale du Canada, Lynn Doucette a été une femme qui a réalisé de nombreuses premières. Elle a excellé dans son rôle de contrôleur d’armes aériennes et, pendant qu’elle servait dans le golfe Persique, elle était commandant d’équipe de mission à bord d’un aéronef du système de surveillance et d’alerte aéroporté (AWACS) pour surveiller l’ennemi au sol et dans les airs.

L’adjudant (à la retraite) Robert McDougall

L’adjudant (à la retraite) Robert McDougall

Robert McDougall voulait travailler en radio et en télévision. Mais sa vie a pris un tournant inattendu peu après qu’il a été accepté dans le programme de radiodiffusion du Centennial College. Un trajet en auto avec un ami au centre de recrutement des Forces armées canadiennes (FAC) l’a mené à une carrière de 25 ans dans l’armée.

Capitaine (à la retraite) Hugh Egener

Capitaine (à la retraite) Hugh Egener

De soldat à sculpteur d’ours en pierre de savon – lorsque Hugh Egener a décidé qu’il était prêt à faire la transition pour quitter la vie militaire, il avait déjà commencé à s’intéresser aux arts. Ce qui a débuté comme un loisir est rapidement devenu une deuxième carrière.

Lieutenant-Colonel (Ret’d) Lyna Gravel

Lieutenant-colonel (à la retraite) Lyna Gravel

À l’école secondaire, Lyna Gravel avait à l’esprit de devenir océanographe. Lorsqu’elle a su qu’elle pouvait exercer ce métier dans la Marine royale canadienne, elle a pris la route du Collège militaire. Elle en est plutôt ressortie avec un baccalauréat en génie civil et a fait carrière en logistique.

Lieutenant-colonel (à la retraite) John « Mac » Savage

Lieutenant-colonel (à la retraite) John « Mac » Savage

John MacDonald Savage a toujours voulu voir le monde, et c’est exactement ce qu’il a fait pendant sa carrière militaire de 36 ans. De tous ses déploiements et déménagements militaires, le plus mémorable était son affectation en tant que soldat du maintien de la paix dans la Force d’urgence des Nations Unies II.

Europe

De la fin de la Seconde Guerre mondiale jusqu’à aujourd’hui, des Canadiens en uniforme ont servi dans divers pays, missions et rôles dans cette région.

Matelot de 1re classe (à la retraite) Kay McGlennon

Matelot de 1re classe (à la retraite) Kay McGlennon

Kay McGlennon, née à Midland, en Ontario, a servi dans les Forces armées canadiennes (FAC) pendant 29 ans au total. Son instruction et son service l’ont emmenée d’un bout à l’autre du Canada, d’Esquimalt à Halifax, et dans plusieurs villes entre celles-ci. Elle a également servi outre-mer pour appuyer des missions des FAC sur le plateau du Golan et en Bosnie. Elle valorise la cohésion, le travail d’équipe et, surtout, la famille.

Sergent (à la retraite) Nadia Duranleau

Sergent (à la retraite) Nadia Duranleau

Nadia Duranleau a grandi à Beloeil, dans la région de Montréal. En 1990, alors qu’elle travaillait dans une boutique de vêtements de la rue Sainte-Catherine, son parcours de vie a pris un tournant inattendu. En route vers une soirée entre amis, un simple détour a marqué le début d’une carrière de 20 ans au sein des Forces armées canadiennes.

Sergeant (Ret’d) Wendy Jocko

Sergent (à la retraite) Wendy Jocko

Wendy Jocko, chef des Algonquins de la Première Nation de Pikwakanagan, a toujours su qu’elle voulait s’enrôler dans l’armée. Née à Pembroke, en Ontario, elle est issue d’une longue lignée de guerriers autochtones qui se sont battus pour défendre le Canada et restaurer la paix. Après 23 ans de service dans les Forces armées canadiennes (FAC), Wendy est maintenant la chef des Algonquins de la Première Nation de Pikwakanagan, dirigeant cette communauté pendant la pandémie de COVID 19 et vers la signature d’un traité et d’une entente d’autonomie gouvernementale.

Le Caporal Joan Buchanan accepte sa Médaille du service en Asie du Sud-Ouest présentée par le Lieutenant-général Angus Watt.

Sergent (à la retraite) Joan Buchanan

Née à Montego Bay, en Jamaïque, Joan Buchanan y a vécu jusqu’à 17 ans, âge auquel elle a émigré à Toronto, en Ontario. Elle s’est enrôlée dans les Forces armées canadiennes (FAC) 16 ans plus tard pour ce qui deviendrait un cheminement de carrière à la fois enrichissant et difficile.

Raymond Goodchild

Caporal (à la retraite) Raymond Goodchild

Le caporal (à la retraite) Raymond Goodchild est né à Nipigon, en Ontario. Il a vécu dans la Première Nation de Pawgwasheeng Pays Plat pendant la majeure partie de sa vie. Sa sœur a servi dans les Forces armées canadiennes (FAC), ce qui l'a incité à s'enrôler. Il a servi dans les FAC de 1979 à 1983 et a soutenu la mission de maintien de la paix des Nations Unies à Chypre. Bien que le Cpl Goodchild ait quitté les FAC en 1983, il continue de servir en apportant du soutien à sa communauté locale.

Le capitaine (à la retraite) Robert Thibeau porte ses médailles.

Capitaine (à la retraite) Robert Thibeau CD

Le capitaine (à la retraite) Robert Thibeau, un fier vétéran métis, est né au sein d’une famille de militaires au camp Shilo, au Manitoba, mais il a été élevé à Gagetown, au Nouveau Brunswick. Ayant été abusé enfant, Thibeau désirait une structure et une raison d’être à l’âge adulte. C’est ce qui l’a mené dans les Forces armées canadiennes.

Asie

Parmi les efforts militaires du Canada sur le continent au-delà du Moyen-Orient figurent notre mission en Afghanistan et le maintien de la paix au Cambodge.

Sergent (à la retraite) Geneviève Gauthier

Sergent (à la retraite) Geneviève Gauthier

À l’époque où ses amies écoutaient des films comme Danse lascive , Geneviève Gauthier, elle, préférait regarder Full Metal Jacket ou d’autres films de guerre. Recrue des Forces armées canadiennes (FAC) à 17 ans, elle a gravi l’échelle des grades et est devenue la première femme sergent-ingénieur au sein des forces régulières.

Major (à la retraite) Annie Tétreault

Major (à la retraite) Annie Tétreault

Peu de professionnels de la santé peuvent affirmer avoir exercé en territoire ennemi. Annie Tétreault était infirmière de soins critiques dans les Forces armées canadiennes (FAC). Elle a pratiqué son métier en zone de guerre trois fois plutôt qu’une.

Capitaine Diana Prénoveau

Capitaine Diana Prénoveau

Le capitaine Diana Prénoveau fait partie des Forces armées canadiennes (FAC) depuis 15 ans. D’abord attirée par les possibilités et les aventures offertes par les FAC, elle se concentre maintenant sur l’utilisation de ses compétences en leadership afin de rendre l’armée plus accueillante pour les femmes.

Major Simon Mailloux

Major Simon Mailloux

Quelle expérience se cache derrière les visages de nos soldats canadiens revenus des combats en Afghanistan? Simon Mailloux peut nous partager la sienne. Après avoir été gravement blessé lors d’une première mission dans ce pays, il y est retourné pour une seconde. Il célèbre maintenant 20 fières années de service.

Capitaine (à la retraite) Hélène Le Scelleur

Capitaine (à la retraite) Hélène Le Scelleur

Hélène Le Scelleur comprend bien les difficultés que certains soldats doivent surmonter tant pendant qu’après leur service militaire. Elle a elle-même revêtu l’uniforme pendant 26 ans et dit adieu à deux camarades alors qu’elle se trouvait en Afghanistan. Elle poursuit aujourd’hui des études doctorales en travail social, où elle explore l’expérience de transition identitaire des militaires vers la vie civile.  

Stephen Thomas est né à Scarborough, en Ontario.

Sergent Stephen Thomas

Stephen Thomas est né à Scarborough, en Ontario. Quand il était enfant, il était passionné d’athlétisme et de compétition. Thomas s’est enrôlé dans les Forces armées canadiennes (FAC) lors de son 18e anniversaire, et a ensuite effectué deux missions en Afghanistan. Il a été décoré de la Médaille de la bravoure pour ses actes à Kandahar.

Major (à la retraite) Kerry Mould

Major (à la retraite) Kerry Mould

Kerry Mould a toujours rêvé de participer à une mission des Nations Unies. Douze années après son enrôlement, il a enfin eu sa chance. Il a participé à des missions de maintien de la paix au Timor-Oriental et sur le plateau du Golan.

Adjudant-chef Martin Colbert

Adjudant-chef Martin Colbert

En 2022, l’adjudant-chef Martin Colbert prévoit se retirer des Forces armées canadiennes (FAC). Après 38 ans au service de son pays et six déploiements à l’étranger, il n’entend pas pour autant s’arrêter. Il espère s’impliquer auprès des cadets pour faire découvrir aux plus jeunes les belles valeurs qu’il a lui-même acquises au cours de son parcours militaire.

Victoria Lanthier

Caporal-chef (à la retraite) Victoria « Vickie » Lanthier

Même si elle s’est cassé plusieurs os du visage lors d’un accident de char d’assaut, Victoria « Vickie » Lanthier sourit. Malgré les nombreux obstacles et traumatismes auxquels elle a fait face pendant sa carrière militaire, elle a développé des mécanismes d’adaptation sains qui lui ont permis de rester en forme mentalement et physiquement.

Afrique

Les membres des Forces armées canadiennes ont souvent pris part à des missions multinationales sur le continent pour assurer le maintien de la paix et fournir une aide humanitaire.

Adjudant (retraité) Kevin « Sammy » Sampson

Adjudant (à la retraite) Kevin « Sammy » Sampson

Sammy Sampson a obtenu son diplôme d’études secondaires en Nouvelle-Écosse le 22 juin 1988. Moins de deux mois plus tard, à 18 ans, il servait comme opérateur radio pour les forces des Nations Unies à la frontière irako-iranienne, où les deux pays avaient récemment conclu un cessez-le-feu après près de huit années de combat.

Sergent-major (à la retraite) Mark Charlton

Adjudant-maître (à la retraite) Mark Charlton

Originaire de Belleville (Ontario), Mark Charlton était un cadet de l’Air et un membre de la Réserve de l’infanterie, avant de passer à la Force régulière en 1979. Après avoir terminé son instruction de base et son instruction d’opérateur radio, il a été affecté dans tout le Canada et a participé à des déploiements de maintien de la paix et de l’OTAN dans le monde entier.

Autres opérations en Afrique

Colonel (à la retraite) Gratien Lamontagne

Colonel (à la retraite) Gratien Lamontagne

Lorsqu’il était encore tout jeune, Gratien Lamontagne habitait tout près de la Base des Forces canadiennes (BFC) de Bagotville, et observait avec fascination les avions qui manœuvraient au-dessus de lui. C’est en grande partie ce qui l’a inspiré à poursuivre une carrière dans les Forces armées canadiennes (FAC).

Amériques

Les membres des Forces armées canadiennes ont participé à des interventions à la suite de catastrophes naturelles, au pays et à l’étranger, et offrent sécurité et soutien au Canada et à d’autres pays dans la région.

Lieutenant-colonel (à la retraite) Jacques Laplante

Lieutenant-colonel (à la retraite) Jacques Laplante

Il y a un peu plus de 40 ans, Jacques Laplante goûtait pour la première fois au domaine de l’aviation. Dès son enrôlement en 1973, il savait déjà qu’il désirait piloter et avait les avions de chasse dans son viseur. On l’a plutôt formé à piloter des hélicoptères, un heureux hasard qui l’a mené à une carrière fascinante et diversifiée.

Lieutenant-colonel (à la retraite) Robert « Bob » Maxwell

Lieutenant-colonel (à la retraite) Robert « Bob » Maxwell

Robert Maxwell ne s’est pas enrôlé dans l’Aviation royale canadienne pour ouvrir la voie aux générations futures, mais sa carrière militaire de 35 ans a inévitablement tracé un chemin pour les nombreux autres qui ont suivi ses traces.

Bombardier (Caporal) – (à la retraite) Naomi Fong

Bombardier (Caporal) – (à la retraite) Naomi Fong

Naomi Fong a toujours aspiré à servir son pays et sa collectivité. Elle faisait des études collégiales pour devenir ambulancière paramédicale lorsqu’elle s’est enrôlée dans la Réserve de l’Armée. Elle y a servi pendant près de 10 ans avant qu’un diagnostic d’état de stress post-traumatique (ESPT) ne mène à sa libération.

Lieutenant(v) Yuna Hur

Lieutenant(v) Yuna Hur

Yuna Hur se dirigeait vers une carrière en mode. Elle n’avait jamais pensé au service militaire jusqu’à ce qu’un jour, elle accompagne des amis à un centre de recrutement des Forces armées canadiennes (FAC). Cette visite a complètement changé son cheminement de carrière. Onze ans plus tard, elle n’a aucun regret.

Caporal Bambi Gray (à la retraite)

Caporal Bambi Gray (à la retraite)

Bambi Gray était destinée à servir. Née et élevée à Kingston (Ontario), ville riche en histoire et en traditions militaires, Bambi s’amusait déjà à être une jeune technicienne en approvisionnement avec son père au sein du Corps de cadets de l’Armée du Princess of Wales’ Own Regiment alors qu’elle gazouillait dans les bacs de la salle d’approvisionnement dès l’âge de 5 ans. À 21 ans, elle s’était officiellement engagée dans les Forces armées canadiennes (FAC).

Sergent (à la retraite) Donna E. King

Sergent (à la retraite) Donna E. King

Les femmes servent dans l’armée canadienne depuis plus d’un siècle. Avant de pouvoir assumer des rôles de combat en 1989, elles occupaient avec diligence des postes administratifs et de soutien, travaillant dans l’ombre. Donna E. King était l’une de ces femmes. Elle a contribué à garder la machine administrative militaire bien huilée.

Sergeant (Ret’d) Wendy Jocko

Caporal (à la retraite) Kate MacEachern

Kate MacEachern s’est efforcée d’être audacieuse et courageuse dès son plus jeune âge. Lorsqu’elle s’est engagée au service de son pays en 2005, elle a réalisé un rêve qui lui trottait dans la tête depuis qu’elle était toute petite. Lorsqu’elle a décidé de porter l’uniforme pour recueillir des fonds afin d’aider les vétérans en difficulté, personne ne l’avait fait auparavant. Voici son histoire emprunte de détermination et de résilience.

Souhaitez-vous connaître les Canadiens qui ont servi au cours de la Première Guerre mondiale, de la Seconde Guerre mondiale ou de la guerre de Corée? Vous pouvez lire leurs histoires, telles qu’elles nous ont été racontées, sur notre page Visages de la liberté.

Date de modification :