Sélection de la langue


Recherche sur veterans.gc.ca

Les cent derniers jours

Afin d'offrir une image plus complète des événements durant les cent derniers jours de la Première Guerre mondiale, qui se termina par la déclaration de l'Armistice le 11 novembre 1918, une description des actions du Corps canadien, y compris ceux de ses alliés la Grande-Bretagne, la France, la Belgique et les États-Unis, a été rédigée. D’autres événements importants ont également été notés.

Il est important de garder à l'esprit que, bien qu’il y ait des jours où il n'y a pas mention d'une action de la part du Corps canadien, ceci ne signifie aucunement que le Corps n'ait pas été impliqué dans quelque activité; par exemple, cette situation peut être attribuable au déplacement du Corps d'un secteur de combat à un autre, à l’entraînement ou à la préparation avant d’entrer en action ou à n’importe quel autre événement.

En fait – et en guise de sinistre souvenir des conséquences de la guerre – le Corps canadien a rarement rapporté moins de cent pertes par jour au cours des cent derniers jours de la Première Guerre mondiale.

Hector Allard
Nous avons défendu notre liberté (Transcription)

août 09

Jour 2 - Bataille d'AmiensAllie Image

Le Corps canadien avance de six kilomètres et demi, tout en comptant 2 574 victimes[2], soit environ les deux tiers des pertes totales du jour précédent.

Récipiendaires de la Croix de Victoria

[2] Les victimes, ou pertes, incluent tous soldats tués, blessés ou disparus au combat.
Insigne de casquette du 22e Bataillon (canadien-français), qui deviendra par après le Royal 22e Régiment.

Insigne de casquette du 22e Bataillon (canadien-français), qui deviendra par après le Royal 22e Régiment.

Date de modification :