À propos du Bureau de services juridiques de pensions (BSJP)

Le BSJP est un organisme national d'avocats au sein d'Anciens Combattants Canada (ACC). Il offre, sans frais, des services de consultation, d'aide et de représentation aux clients qui ne sont pas satisfaits des décisions rendues par ACC, à l'égard de leurs demandes d'indemnité d'invalidité ou de l'évaluation d'affections ouvrant déjà droit à une indemnité.

L'Administration centrale du Bureau se trouve à Charlottetown, à l'Île-du-Prince-Édouard. Le directeur exécutif et chef avocat-conseil des pensions assure la gestion des activités. Le BSJP comprend également 14 bureaux de district - dotés chacun d'au moins un avocat - répartis partout au Canada, et une Section d'appel qui se trouve à Charlottetown et qui est composée d'une équipe d'avocats.

Mandat

Le mandat du Bureau est d'aider les clients pour toute demande de révision ou tout appel présenté et de prendre les dispositions nécessaires pour les représenter aux séances tenues devant le Tribunal des anciens combattants (révision et appel).

Tous les avocats-conseil du BSJP satisfont aux conditions nécessaires pour être membres d'un barreau provincial. Leur expérience en matière de pension en font des spécialistes dans le domaine des demandes d'indemnité d'invalidité. En outre, si vous faites appel aux services du BSJP, vous recevrez la même considération que si vous étiez représenté par un avocat de pratique privée. La relation avocat-client garantit la confidentialité.

Mécanismes de recours

Si vous n'êtes pas satisfait de la décision rendue au sujet de votre demande de pension d'invalidité, vous pouvez obtenir sans frais les services du BSJP. Votre avocat vous conseillera à savoir quelles sont vos mesures de recours. Quelques-unes d'entre elles sont énumérées ci-dessous.

Révision ministérielle

Si vous soumettez de nouveaux éléments de preuve probants après qu'une décision défavorable ait été rendue et de laquelle vous n'êtes pas satisfait, vous pouvez présenter une demande de révision ministérielle par écrit pour faire réévaluer votre dossier par ACC. Autrement, votre cas pourrait être examiné par un Comité de révision du Tribunal des anciens combattants (révision et appel) (TACRA) - un tribunal fédéral indépendant.

Comité de révision

À l'audience de révision du TACRA, vous pouvez vous présenter en personne devant les membres (habituellement deux) du Tribunal. L'avocat-conseil procède à un examen de la documentation de concert avec les membres du Tribunal, vous pose des questions, ou en pose à vos témoins, présente de nouveaux éléments de preuve, et prononce son plaidoyer. Si vous ne pouvez vous présenter en personne (par exemple, à cause d'une maladie), vous pouvez autoriser l'avocat à plaider votre cause en votre absence. Le Tribunal peut également vous permettre de témoigner par téléphone.

Appel

Si vous n'êtes pas satisfait de la décision du Comité de révision du TACRA, vous pouvez interjeter appel auprès du Comité d'appel du Tribunal des anciens combattants (révision et appel). Vous pouvez également être représenté sans frais par un avocat-conseil du BSJP.

L'audition d'appel ne prévoit pas de déposition orale par le client; vous n'êtes donc pas tenu d'y assister. Les audiences d'appel se tiennent à Charlottetown, devant les membres d'un comité différent de celui de l'instance de révision. Au palier de l'appel, les avocats-conseil du Bureau déposent une présentation écrite au TACRA avant l'audience. À l'audience, l'avocat-conseil dépose ou prononce une plaidoirie et présente tout autre document écrit pertinent.

Les décisions du TACRA au niveau de l'appel sont généralement définitives et péremptoires. Certaines dispositions de la Loi sur le Tribunal des anciens combattants (révision et appel) permettent néanmoins au Tribunal de réexaminer la question s'il y a eu erreur de fait ou de droit, ou si de nouveaux éléments de preuve importants sont présentés. Ces réexamens ne sont pas automatiques.

Tout au long du processus, le Bureau prodigue les meilleurs conseils possibles au client et le représente du mieux qu'il peut. Si après avoir soigneusement examiné les documents, votre avocat-conseil conclut que votre demande n'est pas fondée, il vous conseille en conséquence. La décision finale vous revient toutefois, et vous devez décider de poursuivre les démarches ou non.

Pour joindre le Bureau de services juridiques des pensions :

Numéro de téléphone national sans frais : 1 877 228-2250

Liens connexes

Date de modification :