Sélection de la langue


Recherche sur veterans.gc.ca

Les hommes et les femmes vétérans au Canada

Les femmes constituent 14% de la population de vétérans estimée à 670 000 au Canada. Dans le cadre des études sur la vie après le service militaire, les vétérans qui ont été libérés en 1998 ou après (environ 11% de la population des vétérans) ont été examinés en fonction du sexe et de plus de 40 indicateurs du bien-être.

Cette publication est disponible dans d’autres formats sur demande.
Version PDF

Caractéristiques

Les femmes vétérans sont plus susceptibles :

  • d’avoir servi dans l’Aviation;
  • d’avoir servi pendant 10 à 19 ans;
  • d’être libérées pour des raisons médicales;
  • de servir dans un poste administratif ou médical et, dans l’ensemble, d’occuper des fonctions militaires plus facilement transférables.

Les hommes vétérans étaient plus susceptibles d’avoir servi :

  • dans l’armée;
  • dans les armes de combat, le génie et les services techniques et dans l’ensemble dans des fonctions militaires non transférables.

Ces différences pourraient découler de règlements historiques relatifs au service militaire des femmes ou des caractéristiques personnelles comme la scolarité et les compétences avant le service militaire.

But

Les femmes vétérans étaient moins susceptibles de déclarer que le travail était leur principale activité au cours de l’année écoulée. Sur le plan de la principale activité, les femmes vétérans de la Force régulière étaient plus susceptibles de déclarer être touchées par une invalidité, faire des études, être un aidant ou travailler à temps partiel. Ces données ressemblent à celles de la population canadienne générale où les femmes sont moins susceptibles de participer au marché du travail et plus susceptibles de jouer un rôle d’aidant, de déclarer être touchées par une invalidité ou de travailler à temps partiel.

Finances

Les femmes vétérans sont plus susceptibles de toucher un revenu faible au moins une fois après la libération. Le revenu des femmes vétérans de la Force régulière diminue de façon considérable après la libération. L’augmentation du revenu des femmes vétérans de la Réserve est considérablement moindre que celle de leurs homologues masculins. Ces différences découlent d’une participation moindre au marché du travail et de pensions militaires moins élevées (liées à un nombre d’années de service plus faible et à une solde plus faible au cours du service).

Santé

Les femmes vétérans étaient plus susceptibles:

  • d’être touchées par des limitations d’activité;
  • d’avoir besoin d’aide en raison d’une limitation d’activité;
  • d’avoir vu leur médecin au cours de l’année écoulée.

Les hommes vétérans étaient plus susceptibles:

  • de déclarer boire beaucoup.

Conclusion

Les hommes et les femmes vétérans ont de nombreuses caractéristiques en commun. Les femmes vétérans diffèrent cependant des hommes pour certains indicateurs de la santé, du but et des finances et pour chacune des composantes du service. D’autres études devront être menées pour comprendre les différences observées.

Références pour l’exposé d’information (Femmes vétérans au Canada)

MacLean MB, Clow B, Ralling A, Sweet J, Poirier A, Buss J and Pound T. Veterans in Canada Released Since 1998: A Sex-disaggregated Profile. Veterans Affairs Canada, Research Technical Report, le 4 septembre 2018. (ébauche, en anglais seulement).

MacLean MB, Keough J, Poirier A, McKinnon K and Sweet J. (2018). Labour-Market Outcomes of Veterans. Journal of Military, Veteran and Family Health, 2018. Sous presse (en anglais seulement).

Pour obtenir les rapports complets, communiquer avec: vac.research-recherche.acc@canada.ca.

Date de modification :