Sélection de la langue


Recherche sur veterans.gc.ca

Les femmes et les forces armées canadiennes

Débat et entrevue en classe avec un vétéran ou un membre des Forces canadiennes de sexe féminin

Objectif

Permettre aux élèves de mieux comprendre les réalisations et les sacrifices des femmes qui ont servi dans les forces armées canadiennes au fil des ans.

Résultats d’apprentissage

Les élèves devraient :

  • communiquer, sous la forme d’un débat organisé en classe, leurs opinions et points de vue sur les contributions des femmes au sein des forces armées.
  • dresser, lors d’un remue-méninges, une liste de questions et les poser à un vétéran ou à un membre des Forces canadiennes (FC) de sexe féminin afin d’en apprendre davantage sur ses expériences et ses réflexions personnelles à l’égard de son service militaire.
  • apprendre, grâce à des récits de première main, quels ont été les réalisations et les sacrifices précis des femmes dans le cadre de leurs devoirs militaires.
  • créer un album de découpures afin d’y conserver les récits racontés par le vétéran ou le membre des forces armées de sexe féminin.

Public cible

L’activité s’adresse aux jeunes âgés de 12 à 18 ans.

Matériel requis

Matériel optionnel

Séquence des activités et durée prévue

Contexte (10 minutes)

Au cours d’un remue-méninges, dressez une liste ou créez un réseau de pensées indiquant les divers moyens par lesquels les Canadiennes ont appuyé leur pays pendant les années de guerre. Les idées émises peuvent inclure des exemples de ce que les femmes ont accompli aussi bien sur le front intérieur que dans les forces armées. Rappelez néanmoins aux élèves que la leçon portera sur les rôles joués par les Canadiennes en uniforme au fil des ans.

Activité un : Débat sur la nature et l’importance des rôles joués par les femmes au sein des forces armées (Environ 50 minutes au total)

Au cours de l’activité, les élèves apprendront en quoi consiste un débat en classe et comment il doit se dérouler, alors qu’ils présenteront et entendront des arguments sur des questions concernant les femmes qui ont servi et continuent à servir dans les forces armées.

Étape 1 – Préparation (15 minutes)

Demandez aux élèves de lire le feuillet historique Le Canada se souvient du rôle joué par les femmes au sein des forces armées (si le temps le permet, vous pourriez donner aux élèves certaines des ressources de la section de matériel optionnel). Ensuite, amorcez une discussion sur ce qu’ils viennent d’apprendre.

  • Pouvez-vous nommer certains des postes occupés par les femmes pendant la Seconde Guerre mondiale?
  • Qu’avez-vous appris de nouveau en lisant ce document?
  • Quelles sont les questions qui vous viennent à l’esprit, à la suite de cette lecture?

Étape 2 – Comment mener un débat (5 minutes)

Il se peut qu’un grand nombre de vos élèves ne connaissent pas très bien en quoi consiste un débat formel, alors prenez le temps d’en expliquer le déroulement. Insistez sur le fait qu’une recherche préliminaire est habituellement effectuée sur le sujet avant la tenue du débat et que des notes de préparation doivent être rédigées afin de consigner les points pertinents qui seront abordés durant le débat. Il est également important que les participants soient en mesure de justifier les positions qu’ils défendent.

Sujets de débat possibles

  • Les contributions faites par les femmes dans les forces armées au fil des ans ont été importantes et ont aidé à accélérer la promotion des droits des femmes dans la société canadienne.
  • On aurait dû permettre aux femmes d’exercer n’importe quel emploi au sein des forces armées pendant la Seconde Guerre mondiale.
  • Les femmes auraient mieux contribué aux efforts de guerre du Canada, pendant la Seconde Guerre mondiale, en travaillant sur le front intérieur, soit dans des usines ou à la ferme, plutôt que de s’enrôler dans les forces armées.
  • À la différence d’un grand nombre de pays, ici au Canada les femmes peuvent exercer n’importe quel emploi au sein des Forces canadiennes, y compris participer aux missions de combat. Êtes-vous pour ou contre cette approche?

Étape 3 – Préparation du débat (15 minutes)

Divisez la classe en deux groupes et choisissez la ou les questions sur lesquelles sera fondé le débat. Invitez les élèves à prendre 10 minutes pour mettre à profit les activités de remue-méninges précédentes sur le sujet. Ils peuvent utiliser les feuillets historiques et les autres ressources pour aider à la recherche et à l’organisation des arguments qui serviront à appuyer leur point de vue au cours du débat.

Étape 4 – Débat (25 minutes)

Organisez la classe de façon à ce que les élèves qui sont « pour » que les femmes soient des joueurs clés dans les forces armées se trouvent d’un côté de la classe et que ceux qui sont « contre » cette idée se trouvent de l’autre côté. Commencez la séance par l’examen des règles et des procédures relatives au débat.

Durant et après le débat, veillez à ce que le rédacteur officiel de chacun des groupes fasse un résumé des points et des arguments sur une feuille de papier cartographique qui sera plus tard affichée en classe comme compte rendu de ce qui s’est passé.

Activité deux : Entrevue en classe avec un ancien combattant ou un membre des FC de sexe féminin (Environ 75 minutes)

L’activité permettra aux élèves d’avoir une perspective personnelle par rapport aux expériences vécues par les femmes qui ont servi en uniforme. Elle leur fournira l’occasion de rencontrer un vétéran ou un membre des Forces canadiennes de sexe féminin et de connaître ses réflexions personnelles.

Étape 1 - Préparation

Avant de commencer l’activité, il vous faudra déterminer qui sera la personne que vous inviterez à venir visiter votre classe et à vous parler de ses expériences comme femme en uniforme. Pour trouver une conférencière qui est un vétéran, vous pouvez communiquer avec le Bureau des conférenciers du Projet Mémoire de l’Institut Dominion ou avec la filiale locale de la Légion royale canadienne. Si vous, ou les élèves de votre classe, préférez entendre un membre féminin des Forces canadiennes toujours en service, l’Institut Dominion pourrait peut-être vous aider à trouver la candidate appropriée, tout comme le pourrait le Centre de ressources familiales pour les familles des militaires des Forces canadiennes le plus près.

Étape 2 – Questions de la classe (10 minutes)

Pour ce projet, les élèves peuvent travailler en équipes de deux. En tant que classe, tenez une séance de remue-méninges en vue de dresser une liste de questions que vous aimeriez poser au vétéran ou au membre des FC de sexe féminin. Insistez sur le fait que les élèves doivent tenter de connaître et de consigner son histoire personnelle.

Étape 3 – Entrevue (20 minutes)

La prochaine étape sera de faire venir la conférencière invitée afin qu’elle s’adresse à la classe. Il faut se rappeler que souvent les meilleures histoires sont racontées lorsque les conférenciers ont la possibilité de donner libre cours à leur pensée et de parler de ce qui a le plus de valeur pour eux, alors laissez place à une certaine souplesse dans le déroulement de l’entrevue. Un membre de chacun des groupes d’élèves consignera les souvenirs et les réflexions relatés par la conférencière invitée concernant son service militaire. Il serait aussi utile de prendre une photo de la conférencière invitée et d’enregistrer ses propos à l’aide d’une caméra vidéo ou d’un magnétophone afin de conserver ses histoires.

Étape 4 – Rapport écrit et présentations (45 minutes)

Afin que les élèves aient la possibilité de résumer l’information reçue au cours de l’entrevue et recueillie sur le thème général des femmes dans les forces armées, chaque groupe préparera une courte présentation écrite ou sur affiche. Par la suite, les élèves communiqueront leurs conclusions à la classe.

Clôture – Création d’un album de coupures

Comme moyen d’exposer et de conserver ce que les élèves ont appris au sujet des femmes qui sont des vétérans ou des militaires dans les Forces canadiennes, assemblez un album de découpures à partir d’extraits d’entrevue, de photos, de dessins et d’autres données. Une copie de l’album pourrait être envoyée à la conférencière invitée, accompagnée d’un mot de remerciement. Une copie pourrait également être donnée à la bibliothèque scolaire pour consultation par les autres élèves. Toute vidéo ou bande sonore réalisée sur la conférencière invitée devrait être étiquetée et conservée pour consultation ultérieure par les autres élèves et la collectivité dans son ensemble. Remarque : Toujours obtenir la permission de la personne interviewée avant d’enregistrer une entrevue.

Date de modification :