Sélection de la langue


Recherche sur veterans.gc.ca

Myosotis – En souvenir des Terre-Neuviens à Beaumont-Hamel

Cette publication est disponible dans d’autres formats sur demande.
Version PDF

Un soldat de Terre-Neuve tenant des myosotis

Les fleurs minuscules du myosotis, qui s’appellent en anglais des « forget-me-not » (ce qui veut dire « ne m’oublie pas »), revêtent une signification particulière pour la province de Terre-Neuve-et-Labrador, où elles sont souvent portées comme symbole de commémoration le 1er juillet, de la même manière que bon nombre d’entre nous portons le coquelicot le 11 novembre à l’occasion du jour du Souvenir.

Plusieurs d’entre vous savent probablement que le 1er juillet, c’est la fête du Canada dans notre pays, ce qui donne lieu à des célébrations et des feux d’artifice! Mais à Terre-Neuve-et-Labrador, cette journée revêt une autre signification–une signification qui ne donne pas lieu à des célébrations.

Avant de se joindre au Canada en 1949, il y a de nombreuses années, les Terre-Neuviens commémoraient traditionnellement chaque année Memorial Day le 1er juillet. Cette date avait été choisie en souvenir des centaines de jeunes soldats du Royal Newfoundland Regiment qui sont morts le 1er juillet 1916 (il y a 100 ans!) à un endroit appelé Beaumont-Hamel, en France, durant la Première Guerre mondiale. Ce fût un jour extrêmement triste pour Terre-Neuve, où presque tout le monde connaissait quelqu’un qui était mort au combat.

Ils étaient très attristés par la perte de leurs êtres chers, mais le fait de porter les petites fleurs du myosotis les aida à se sentir un peu mieux et à se souvenir.

Le myosotis est un bon symbole pour se souvenir des soldats terre-neuviens. Le bleu symbolise la loyauté de ces jeunes soldats envers Terre-Neuve, leur nation, pour laquelle ils ont très courageusement combattu. La fleur, qui peut survivre dans un climat rigoureux et qui peut pousser sur les terrains les plus ardus, symbolise la force et le courage de ces jeunes Terre-Neuviens sur le champ de bataille.

Le myosotis

Bud Davidge, un auteur-compositeur de Terre-Neuve, a écrit une chanson appelée « The Little Blue-Forget-Me Not », pour perpétuer la tradition de Memorial Day et de la célèbre fleur dans l’histoire de Terre-Neuve-et-Labrador.

Voici un couplet de la chanson en anglais (et une traduction) :

Forget-me-not, wee flower of beauty, (Myosotis, petite fleur si jolie)
Your royal symbol proudly stands, (Ton symbole royal nous rappelle)
Blue as the loyal men that wore them, (Bleue comme les hommes loyaux qui la portaient)
Far from their homes in Newfoundland. (Loin de leurs familles à Terre-Neuve)

N’oublions jamais les Terre-Neuviens qui sont morts il y a cent ans à Beaumont-Hamel.

Date de modification :