Histoires d'animaux à la guerre - Édition 2018

Un chemin vers la paix

Histoires d'animaux à la guerre

« Wouf! Salut tout le monde, je m’appelle Gandi le chien. Mes amis du Club du Souvenir et moi installons notre projet de Fête du patrimoine dans le gymnase de l’école. Nous l’appelons Un chemin vers la paix. Saviez-vous que 100 ans se sont écoulés depuis la fin de la Première Guerre mondiale? »

« Oui, à l’époque, on l’appelait la Grande Guerre. Les gens croyaient que ce serait la guerre qui mettrait fin à toutes les guerres, mais, hélas, cela n’a pas été le cas. Malheureusement, il y a eu beaucoup d’autres conflits depuis », roucoule Siffleur le pigeon.

« Au fil des ans, différents pays se sont disputés – tout comme le font les gens. Cependant, les gens décident parfois d’aller en guerre quand ils ne peuvent pas trouver de meilleurs moyens de régler leurs différends », hennit Bonfire Jr. le cheval.

« Les soldats canadiens ont souvent voyagé loin de chez eux pour essayer de rétablir la paix », miaule Simone la chatte. « Nous sommes si fiers que nos militaires, hommes et femmes, aient aidé les autres à vivre en paix ensemble », barrit Ellie l’éléphant.

« Malheureusement, cela peut être un but très difficile à atteindre », grogne Win l’ours. « Il y a encore des conflits dans certains endroits du monde. Le Canada doit parfois aller aider à arrêter les gens qui intimident les autres et les privent de leurs droits humains. »

« Au fil des ans, nous, les membres du Club du Souvenir, avons visité de nombreux endroits où les Canadiens et les animaux ont servi », aboie Gandi. « Pour notre projet, chacun de nous a apporté quelque chose en souvenir de ces voyages. Nous avons réalisé au cours de nos voyages que des milliers de Canadiens ont risqué leur vie sur terre, en mer et dans les airs afin de se battre pour défendre la paix et la liberté. Nous avons également appris que la guerre a de graves conséquences. »

« Depuis plus d’un siècle, les militaires canadiens empruntent un chemin vers la paix pour défendre la liberté. Notre projet vise à montrer que ce chemin à prendre n’est jamais facile et que la paix est fragile », hennit Bonfire Jr. « Heureusement, nous pouvons rendre le monde meilleur, et cela commence avec chacun de nous. En aidant les autres, en étant gentils et en travaillant ensemble, nous pouvons faire une différence positive, une personne (ou un animal!) à la fois. »

Comment allez-vous faire grandir la paix dans votre famille, votre école ou votre communauté?

Date de modification :