Histoires d'animaux à la guerre - Édition 2019

Un voyage en train inoubliable

Histoires d'animaux à la guerre

« En voiture! Wouf! Bonjour à tous! C’est moi, Gandi le chien. Saviez-vous que les Canadiens ont une longue tradition de prendre soin des autres, que ce soit ici au Canada ou ailleurs dans le monde? C’est vrai. Nous jouons un rôle actif dans les efforts pour rétablir la paix dans des régions en conflit. »

« Mes plumes s’ébouriffent de fierté que les soldats de notre riche mosaïque canadienne ont depuis longtemps échangé leurs chaussures civiles contre des bottes de combat pour servir notre pays », glousse Siffleur le pigeon.

« Saviez-vous que voyager en train est une autre tradition canadienne? Avant l’époque des avions et des voitures, les voies ferrées unissaient notre nation. En fait, les trains servaient souvent à transporter les soldats canadiens sur notre vaste territoire jusqu’à la côte est, où ils montaient à bord de navires qui se rendaient outre-mer en temps de guerre », grogne Win l’ours.

« En fait, il y a eu des cérémonies spéciales ce printemps dans des gares ferroviaires pour souligner le 75e anniversaire du jour J et de la bataille de Normandie, qui se sont déroulés pendant la Seconde Guerre mondiale. La première activité a eu lieu à Vancouver (ma ville natale), à la même gare d’où sont partis de nombreux soldats il y a longtemps. Une paire de bottes de combat a été placée dans le train pour symboliser le long voyage de ces courageux Canadiens en uniforme », barrit Ellie l’éléphant.

« Mes amis du Club du Souvenir et moi avons pensé qu’il serait amusant d’entreprendre notre propre voyage commémoratif en train », miaule Simone la chatte.

« Nous sommes partis en train de la côte ouest. Nous nous sommes dirigés vers l’est, à travers les Rocheuses et dans les champs de blé des Prairies. Venaient ensuite le Bouclier canadien et une escale dans la grande ville de Toronto. Nous avons visité la Tour CN... Ellie avait l’air si petite! Nous avons traversé la Belle Province et puis les Maritimes jusqu’à notre destination finale, la ville portuaire d’Halifax en Nouvelle-Écosse. En temps de guerre, Halifax était une plaque tournante pour les soldats qui allaient et venaient dans des navires transatlantiques », hennit Bonfire Jr. le cheval.

« On a tellement appris pendant ce voyage », aboie Gandi. « En chemin, nous nous sommes souvenus de ceux et celles qui ont servi et nous avons vu de grands monuments commémoratifs. Le Canada possède vraiment un riche patrimoine militaire! Cela nous a rendus fiers de vivre dans un pays pacifique qui aide les autres dans le besoin. Ce fut un voyage impressionnant, au cours duquel nous avons laissé nos empreintes d’un océan à l’autre, avec un point culminant pour chacun d’entre nous. Il est important de rendre hommage à ceux et celles qui ont servi. Où irez-vous dans votre ville ou votre village pour vous souvenir d’eux? »

Date de modification :